S'identifier

mot de passe oublié

(*) Champ requis

s'inscrire

publicité

En ligne

Aucun autre membre.

publicité

Annoncez sur equivista.fr

publicité

Communiquer Forums Forum principal Travail du cheval Travail juments c[…]

Travail juments capricieuses

flux RSS de la discussion"

sujet posté par millilou vendredi 19 juillet 2013 à 10h29

Partagez cet article sur Delicious Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Twitter

Bonjour,

Je m'occupe de chevaux de loisirs, et l'un d'entre eux est une jument de 8 ans, qui, pendant le travail, a constamment la tête en l'air (malgré la gourmette, puisqu'elle est montée en pelham sans enrênement). Elle n'a jamais appris à être longé et j'ai un peu de mal a la maîtriser en longe (dans un sens, elle trotte sans cesse (pas impossible et galop en ruades), et dans l'autre elle se lève, charge, ...). J'ai pensé à des rênes allemandes, j'ai pensé à une martingale, je me suis posée la question du mors, mais je voulais des conseils pour l'avoir plus à l'écoute. C'est une jument assez chaude qui à tendance à se lever "pour un rien".
Que me conseillez-vous ?

Une autre question.
Une autre juments, celle ci de 9 ans, vient de reprendre le travail (car avant je ne l'approchais pas à moins de 5 mètres...) c'est une ponette qui à du caractère (celle ci ne le lève pas mais jette des postérieurs au montoir) et elle adore le saut. Elle est montée en mors simple sans enrênement. Mon soucis (due je pense à un manque de travail depuis trop longtemps) est qu'elle charge les obstacles et elle cambre la tête entre les antérieurs. Comment, celle ci, à l'inverse de l'autre, lui relever un peu la tête et la canaliser devant un obstacle ? Je voudrais arriver à la travailler sur du plat, mais un simple trot demande des rêne hyper tendue, ce n'est pas souple, pas détendue, pas très agréable ni pour elle ni pour moi. Elle chauffe aussi pas mal et les rênes longue ne sont pas encore envisageable (pas encore!) : elle repars au trot, rentre la tête, et si je ne la tiens pas un peu, repars au galop a faire des tours et des tours à n'en plus finir. Au bout de quelques obstacles la marge est moins grande, mais je n'ose pas abuser en temps pour une jument qui n'a pas vraiment travailler depuis longtemps.

Désolée si ma description est un peu longue pour une question un peu banale, mais tout dépend de chaque cheval comme on le sait bien.

Merci d'avance pour vos conseils !

Cordialement, Lou.

dernière réponse

  • Avatar de Niceday Niceday membre

    vendredi 19 juillet 2013 à 14h51

    Pfiou ! rien que ça....

    Peut-être qu'on peut commencer avec un seul des problèmes, histoire que ça parte pas dans tous les sens.

    Je vous propose de parler de la longe avec la première, si vous voulez.

    Et pour commencer, et bien, il faut que vous puissiez longer en sécurité aux 3 allures et sans enrênement.

    Et la 1ere des allures, c'est le pas.

    Même si cette coquine vous raconte qu'on ne l'a jamais longée, elle a forcément été longée pour son débourrage, donc quelqu'un a bien dû un jour lui apprendre.
    Faut juste rafraichir cet apprentissage et remettre en place les obligations et les interdictions qu'elle doit respecter.

    Pour moi, il faut d'abord lui montrer qu'elle vous doit l’obéissance en longe et si vous décidez qu'elle marche alors, elle doit marcher et pas trotter.

    Ca va vous permettre d'assoir votre autorité pour le reste.

    A tout hasard je vous donne la technique pour obtenir une transition descendante en longe avec un cheval qui refuse de vous l'accorder :

    1) choisissez une aire de travail bien délimitée, le mieux étant les murs d'un manège, permettant de faire des cercles de 20 m de diamètre.


    2) mettez votre jument au trot sur qq grands cercles.

    3) demandez la transition à la voix : "Pour le pas, Jument, auuuuuu paaaaaaas...." (vous remplacez "Jument" par son vrai nom, hein).

    Faut pas hésiter à chanter cette demande, les notes doivent descendre et ralentir en même temps.

    bien sûr au début elle va penser "cause toujours ma grosse".

    4) Dès la fin de votre demande, vous allez l'obliger à ralentir et s'arrêter en vous déplaçant rapidement depuis le centre du cercle en direction du mur du manège vers lequel elle se dirige.

    Elle doit se retrouver coincée entre le coin du manège et vous.
    Puisque vous allez vous rapprocher d'elle, devez remonter rapidement sur votre longe, en faisant vos huit à plat.
    Vous devez conserver votre chambrière à sa place normale, du coté de sa croupe.

    En général, les chevaux tentent alors une de ces deux choses :
    - soit ils tentent de passer en force entre le mur du manège et vous,
    - soit ils tentent de faire demi-tour.

    Donc vous devez être prête aux deux éventualités et empêcher que ça arrive.

    C'est en déplaçant devant ou derrière elle et en l'encadrant avec la chambrière que vous l'en empêcherez.

    Il faut se déplacer vite mais rester calme pour ne pas faire monter la pression.

    5) Dès qu'elle accepte l'arrêt, félicitez à la voix "C'est biiiieeeeeen...".

    6) Dites "Marche" et libérez le mouvement en avant en revenant à votre place au centre du cercle.

    Au début, elle va sans aucun doute repartir au trot immédiatement, histoire de vous montrer qu'elle a gagné.

    C'est pas grave, vous allez recommencer et recommencer, jusqu'à ce qu'elle cède et se mette au pas d'elle même à la demande vocale.

    Je vous propose de faire cet exercice et rien que cet exercice, vous nous direz comment ça se passe. (modifié par Niceday, le 19 juillet 13 à 14:52:48)

    aller en haut de la page

  • Avatar de millilou millilou membre

    vendredi 19 juillet 2013 à 16h06

    Merci beaucoup pour ces conseils, j'en prend bonne note.

    Je ne suis pas dans un club, pas de structure a disposition tel qu'un manège ou une carrière. Seulement deux champs cote-cote séparé (été/hiver, en gros) est-ce qu'un endroit délimité par un fil, cercle de 20m disons, fait maison, serait suffisant ?

    C'est vrai qu'elle fuie vers l’extérieur, que par conséquent je dois la ramener vers moi pour qu'elle fasse quelque chose qui ressemble à un cercle. La délimitation permettrait de relâcher la pression ?

    aller en haut de la page Lou.

  • Avatar de Niceday Niceday membre

    vendredi 19 juillet 2013 à 18h29

    Vous pouvez délimiter une aire de travail avec des fils de clôture bien visibles. L'important, c'est qu'elle respecte cette délimitation, qu'elle ne tente pas de la traverser ou de la sauter.

    Il est probable que cela vous complique les choses d'être obligée de travailler sur une aire également utilisée pour la vie quotidienne des chevaux.

    C'est plus facile de les gérer quand on peut leur montrer qu'il y a des endroits réservés à prendre du bon temps, brouter, jouer avec les copains, etc. et d'autres endroits réservés au travail.

    C'est pour cela, entre autres, que je suis opposée à la pratique consistant à lâcher des chevaux dans un manège pour les laisser s'y défouler.
    Le manège c'est un endroit pour travailler, on ne doit pas y jouer.

    Bon, il ne vous reste plus qu'à jouer au loto, acheter un peu plus de terrain et construire vos installations...

    aller en haut de la page

  • Avatar de epichou epichou membre

    vendredi 19 juillet 2013 à 20h31

    Alors rapidement, l'idée de Niceday est bonne, mais si vous n'avez pas de manege, commencez par lui apprendre a repondre a la voix en main, betement a coté de vous. Au pas, au trot, au pas arret, voir même reculer.....

    et oui, Niceday, certains chevaux sont débourrés sans n'avoir jamais fait un cercle a la longe, un ami les débourre (tout en douceur,) sans les longer.
    Nous quand nous apprenons la longe a nos 2 ans, on se met a deux, un qui tient la longe, mais pour faire un cercle très petit (3 ou 4 m de diametre) au pas, et l'autre derriere, gentiment pour entretenir le mouvement en avant. Il est bien entendu que ces jeunes, savent déja que taper ne fait pas partir du "langage" admis. Petit a petit, quand le poulain reste sur le cercle au pas on agrandi le cercle (un peu) et on demande quelques foulées de trot, et on laisse mourir au pas en donnant l'ordre de passer au pas. Et plus ca va dans la séance, plus le cercle peu s'agrandir.
    En moyenne, en 3 séances de 15mn les poulains savent longer aux deux mains, au pas, au trot, voir même au galop pour ceux qui sont a l'aise et souples. (modifié par epichou, le 19 juillet 13 à 20:33:14)

    aller en haut de la page

  • Avatar de epichou epichou membre

    vendredi 19 juillet 2013 à 20h37

    Autre chose, un cheval qui s'échappe a la longe, en trottant très vite, voir en galopant, en raccourcissant le cercle petit a petit, il a soit devoir ralentir, soit finir par vous faire face, a vous de faire en sorte de rester a la hauteur de ses hanches, tout en l'encourageant de la voix pour rester dans le calme, qui a ne pas le renvoyer vivement sur le cercle, il repartirait de plus belle. Il vous fait face, allez vers lui, caressez le (après tout ila ralenti comme vous le vouliez ) pour remettez le sur le cercle.
    Un seul secret, prendre le temps, c'est comme cela qu'on va vite!

    aller en haut de la page

  • Avatar de millilou millilou membre

    vendredi 19 juillet 2013 à 20h38

    Il y a un endroit ou ça fait un an qu'ils n'ont pas été, je pense que ce sera bon.

    La hauteur du fil a t-elle son importance ? Un seul suffira t-il pour être vu est respecté ?

    Je suis du même avis mais malheureusement quand on a pas le choix c'est difficile de faire autrement.

    Si la chance me sourit, en premier lieu du terrain et un cheval bien à moi sera l'idéal quand le temps s'y prêtera. (Les 6 chevaux dont je m'occupe ne sont pas officiellement à moi)

    aller en haut de la page Lou.

  • Avatar de millilou millilou membre

    vendredi 19 juillet 2013 à 21h12

    Merci de vos conseils. Je ferais cet exercice dès que possible.

    aller en haut de la page Lou.

  • Avatar de millilou millilou membre

    mercredi 14 août 2013 à 10h40

    En main, pas, trot, arrêt, reculer, ça fonctionne. Un fois que j'ai eu vérifier ces acquis, j'ai commencer à longer, a main gauche. j'ai réussi a avoir plusieurs tours de pas, donc j'ai demander le trot. Au début plutôt calme, mais au bout d'un tours, c'était dans la fuite, et même jusqu'a partir au galop en m'arrachant la longe... j'ai recommencer, mais pas moyen de retrouver un cercle calme... à main droite, cabré, coup de cul, galop, fuite... pour restez sur quelque chose de positif, a main gauche de nouveau, j'ai dessiner un cercle a côté d'elle, en main, et je l'ai agrandi d'environ 1 ou 2 mètres, au pas.
    J'ai eu ce curieux problème avec ma deux ans, a main droite, pas trot galop sans aucun problème, dans le calme, mais a main gauche, fuite, et retour a main droite, au bout de 4 essais, je l'ai laisser a main droite, là aussi pour rester sur un exercice réussi, et ne pas la laisser "gagner" sur mon echec.

    aller en haut de la page Lou.

  • Avatar de Niceday Niceday membre

    mercredi 14 août 2013 à 13h00

    Je pense que tous les chevaux préfère longer sur une main plutôt que sur l'autre.

    Ça dépend probablement de leur asymétrie physique, qui existe toujours, et qui fait qu'ils sont plus équilibrés ou qu'ils voient mieux ou qu'ils sont plus souples, bref, ils expriment tous une préférence.

    Il n'empêche qu'il est fondamental de les empêcher de décider à quelle main ils veulent tourner car les laisser faire, c'est donner raison à leur rétivité, c'est accepter leur domination.

    Un cheval qui prend de lui-même l'initiative de changer de main en faisant demi-tour en longe doit se voir immédiatement arrêté et remis dans la direction correcte.
    Votre chambrière, qui était derrière lui lorsqu'il tournait à la bonne main, doit être tendue face à lui et l'arrêter pour le renvoyer dans le bon sens.
    Plus vous agissez vite et mieux c'est.
    A ces moments-là faites attention à la longe, qui se détend forcément et qui peut être dangereuse pour lui et pour vous.

    De même, lorsque vous êtes à une main et que vous l'arrêtez ou le ralentissez comme je vous l'ai proposé, veuillez à bien l'encadrer entre le mur devant, votre corps sur le coté et votre chambrière derrière afin d'être sûr qu'il ne tourne pas sur lui-même pour partir dans l'autre sens.

    Et il faut être très mobile derrière ou devant lui, de façon à bloquer toute tentative de demi-tour ou de passage en force.
    Normalement, un cheval ne vous fonce pas directement dessus. S'il le fait, il faut envisager sa reconversion en lasagnes...

    Lors des premiers arrêts que vous obtenez, ne soyez pas exigeante sur leur durée. Il vaut mieux laisser repartir devant au bout d'une seconde que de lui laisser le temps de réfléchir à l'idée de faire demi-tour.

    En même temps que vous encadrez votre cheval pour le contraindre à ralentir ou à s'arrêter, il faut que vous soyez la moins agressive possible dans votre attitude pour ne pas faire monter la pression.

    Il faut vous déplacer exactement comme vous le faites lorsque vous tentez d’attraper un cheval qui se serait échappé de son boxe ou de son pré. Il faut aller vite, mais "en bougeant le moins possible" pour ne pas l'effrayer.

    Si vous préférez la technique proposée par Epichou, qui est basée sur des contraintes physiques beaucoup moins fortes que les miennes, je crois qu'il faut fonctionner sur des cercles très petits au début, d'une part pour rester plus près de la jument et conserver le lien vocal que vous avez établi, et d'autre part pour l'empêcher d’accélérer.
    Elle devrait revenir pour vous en dire plus. (modifié par Niceday, le 14 août 13 à 13:04:02)

    aller en haut de la page

  • Avatar de epichou epichou membre

    mercredi 14 août 2013 à 14h06

    Niceday, a aucun moment tu ne parles de cette erreur que font beaucoup de longeurs... l'erreur de placement.... et qui fait que c'est a cause de cela que le cheval s'arrete, fait face, voir fait demi tour selon la sensibilité de chacun...

    Je débourre des poulains depuis pas mal de temps et je fais encore cette erreur et parfois c'est le poulain lui même qui provoque cette erreur, a nous d'etre vigilant.. (modifié par epichou, le 14 août 13 à 14:06:55)

    aller en haut de la page

  • Avatar de Niceday Niceday membre

    mercredi 14 août 2013 à 14h39

    C'est vrai, je suis partie du principe que cela était su.

    En même temps, c'est bien un truc où je suis une mauvaise élève.

    Mon placement change tout le temps, parce que longer en rond, ça m'emm...

    Je marche, je tourne, je marche large, je courre, je m'arrête.

    Si je demande un petit cercle, je suis très derrière, au contraire, en marchant large je suis à l'épaule et je trotte avec.

    Ca fonctionne parce que je longe des chevaux expérimentés, qui ont été bien élevés par d'autres que moi et qu'avec le temps, on a développé une sorte de relation de couple en longe.

    Les grosses, elles me regardent tout le temps, elles savent par coeur comment je vais bouger et comment elles vont bouger, alors elles tolèrent très bien un placement incorrect.

    Je ne crois pas que je saurais faire avec un poulain, ça demande trop de rigueur et d'autorité.

    aller en haut de la page

  • Avatar de epichou epichou membre

    mercredi 14 août 2013 à 20h50

    Même avec un cheval dressé, un placement incorrect peut entrainer une réaction involontaire...Même avec un poulain, on peut deplacer son cercle.
    Je longe dans un manège toubin clement ( c'est pas trop recommandé pour le sol), donc même les poulains doivent faire des cercles a differents endroits du manège, l'essentiel etant d'etre toujours a peine en retrait pour avoir un cercle, parfaitement a hauteur de l'épaule pour avoir une ligne droite, legerement devant on obtiendra, soit un ralentissement, soit un cheval qui fait face ou pire, demi tour

    aller en haut de la page

  • Avatar de millilou millilou membre

    jeudi 15 août 2013 à 10h55

    Quand je longe je suis entre les épaules et les hanches, ou le mieux possible, je me déplace en fonction de la jument pour être bien placé, mais parfois je veux ramener sur un cercle qui ressemble a quelque chose ... du coup elle se braque et c'est fini retour à la case départ. A main gauche pour la grande, celle qui lui convient le mieux, j'essaie de me placer un peux plus en avant pour obtenir un ralentissement. Bonne pomme, elle fuit vers l'exterieur. La 2ans elle, ralentie bien, s'arrête, et me regarde (en général elle marche jusqu'à moi). Quand il s'agit de sa "mauvaise main" elle fuit un peu vers l'exterieur et re-trotte calmement de l'autre côté. Je fais face, viens vers elle pour la replacer du côté voulu, mais rien à faire. Je n'ai pas essayé la méthode d'epichou encore, j’essaierais.
    Je suis en train de me fabriquer un rond de longe (la terre est dure, j'vous jure que 'est pas évident avec mes p'tits bras ! ), peut-être qu'une fois dedans, la fuite vers l'exterieur étant impossible, mon placement sera donc plus facile a faire ? Sans être barbare sur la longe pour ramener vers un cercle...

    aller en haut de la page Lou.

  • Avatar de Niceday Niceday membre

    mercredi 28 août 2013 à 20h24

    epichou, le 14 août 13 à 20h50
    Même avec un cheval dressé, un placement incorrect peut entrainer une réaction involontaire...Même avec un poulain, on peut deplacer son cercle.
    Je longe dans un manège toubin clement ( c'est pas trop recommandé pour le sol), ...


    Ben oui, tu vois, au club, nous on a un Poussier-Ciment, c.a.d. ciment au centre et sur la piste et poussière entre les deux, alors, personne ne m'emmerde trop quand je longe.
    Mais je ramasse quand même mes crottins !

    aller en haut de la page

  • Avatar de epichou epichou membre

    vendredi 30 août 2013 à 20h56

    Niceday, le 28 août 13 à 20h24
    epichou, le 14 août 13 à 20h50
    Même avec un cheval dressé, un placement incorrect peut entrainer une réaction involontaire...Même avec un poulain, on peut deplacer son cercle.
    Je longe dans un manège toubin clement ( c'est pas trop recommandé pour le sol), ...


    Ben oui, tu vois, au club, nous on a un Poussier-Ciment, c.a.d. ciment au centre et sur la piste et poussière entre les deux, alors, personne ne m'emmerde trop quand je longe.
    Mais je ramasse quand même mes crottins !


    Tu sais que j'ai mis quelques secondes a comprendre Poussier-Ciment

    Mais même avec un mauvais sol, rien ne t'empeche de bouger sur ton cercle, cela verifie que ton cheval tend sa longe de lui même et non toi qui la tend

    aller en haut de la page

  • Avatar de millilou millilou membre

    vendredi 30 août 2013 à 22h13

    Et comment faire tendre la longe a son cheval justement ?

    aller en haut de la page Lou.

  • Avatar de fox-trot fox-trot membre

    samedi 31 août 2013 à 00h32

    millilou, le 30 août 13 à 22h13
    Et comment faire tendre la longe a son cheval justement ?


    Comme pour faire tendre les rênes : l'impulsion.

    aller en haut de la page

  • Avatar de millilou millilou membre

    samedi 31 août 2013 à 13h10

    Je voie, mais le mouvement de fuite est là du coup ? Je n'arrive pas a faire le juste milieu, surement causé par un mauvais placement, ou du moins un placement qui n'est pas régulier. Sois il n'y a pas assez de mouvement en avant, et elle s'arrete ou me fais face, genre tout mou, soit trop et dans ce cas c'est moi qui dois la ramener vers moi pour que ca ressemble a un cercle ... Il faut absolument que j'essaie de me faire un rond de longe fermé, mais sans ça ...

    aller en haut de la page Lou.

  • Avatar de epichou epichou membre

    samedi 31 août 2013 à 21h45

    Heu, oui, la fuite aussi fait couper le cercle et donc détend la longe.

    Dans ce cas, au pas, chercher a faire faire une cercle rond,(donc longe tendue). Quand le cheval coupe le cercle, pointer la chambrière (tenue vers l'avant, pointe en bas) vers l’épaule du cheval et disant "la bas" ou "place" ou un autre mot, mais toujours le même, et en même temps imprimer un mouvement du haut vers le bas a la longe qui va onduler jusqu’à la bouche du cheval (attention pas de coup sec)... petit a petit, le cheval va comprendre et on pourra demander la même chose au trot, si il va trop vite, raccourcir le cercle et obtenir le calme, chambrière basse, voix monocorde....ca devrait le faire....

    Ha petite astuce, avoir de la patience, ce n'est qu'en répétant et répétant sans cesse, les même gestes, que le cheval apprend...

    Pas besoin de rond fermé (qui elude la question, puisque le cheval est tenu par la cloture et pas pas le longeur.)

    Un peu comme le pare botte du manège: essayez de faire un tour entier du manège en piste interieure..... sans aides extérieures, impossible... or, trop souvent, le cavalier se repose sur le pare botte pour caler le cheval et pas sur ses aides. (modifié par epichou, le 31 août 13 à 21:49:19)

    aller en haut de la page

  • Avatar de millilou millilou membre

    dimanche 01 septembre 2013 à 12h08

    Merci pour ces bon conseils !
    Oui de la patience evidement, mais j'ai mal joué, je l'avoue, je me promène très souvent avec ma 2ans en main, en foret dans les champs tout ça (c'est vraiment sympas ^^) mais a force de répété "a droite" pour la placé correctement en main, quand elle s’arrête elle se replace toute seule en longe aussi x)
    Je persévère, on y arrivera :)
    J'appliquerais vos methode a la prochaine seance en longe !

    aller en haut de la page Lou.


Répondre

Pour participer à cette discussion, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement !