S'identifier

mot de passe oublié

(*) Champ requis

s'inscrire

publicité

En ligne

Aucun autre membre.

publicité

Annoncez sur equivista.fr

publicité

Communiquer Forums Forum principal Travail du cheval Travail juments c[…]

Travail juments capricieuses

flux RSS de la discussion"

sujet posté par millilou vendredi 19 juillet 2013 à 10h29

Partagez cet article sur Delicious Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Twitter

Bonjour,

Je m'occupe de chevaux de loisirs, et l'un d'entre eux est une jument de 8 ans, qui, pendant le travail, a constamment la tête en l'air (malgré la gourmette, puisqu'elle est montée en pelham sans enrênement). Elle n'a jamais appris à être longé et j'ai un peu de mal a la maîtriser en longe (dans un sens, elle trotte sans cesse (pas impossible et galop en ruades), et dans l'autre elle se lève, charge, ...). J'ai pensé à des rênes allemandes, j'ai pensé à une martingale, je me suis posée la question du mors, mais je voulais des conseils pour l'avoir plus à l'écoute. C'est une jument assez chaude qui à tendance à se lever "pour un rien".
Que me conseillez-vous ?

Une autre question.
Une autre juments, celle ci de 9 ans, vient de reprendre le travail (car avant je ne l'approchais pas à moins de 5 mètres...) c'est une ponette qui à du caractère (celle ci ne le lève pas mais jette des postérieurs au montoir) et elle adore le saut. Elle est montée en mors simple sans enrênement. Mon soucis (due je pense à un manque de travail depuis trop longtemps) est qu'elle charge les obstacles et elle cambre la tête entre les antérieurs. Comment, celle ci, à l'inverse de l'autre, lui relever un peu la tête et la canaliser devant un obstacle ? Je voudrais arriver à la travailler sur du plat, mais un simple trot demande des rêne hyper tendue, ce n'est pas souple, pas détendue, pas très agréable ni pour elle ni pour moi. Elle chauffe aussi pas mal et les rênes longue ne sont pas encore envisageable (pas encore!) : elle repars au trot, rentre la tête, et si je ne la tiens pas un peu, repars au galop a faire des tours et des tours à n'en plus finir. Au bout de quelques obstacles la marge est moins grande, mais je n'ose pas abuser en temps pour une jument qui n'a pas vraiment travailler depuis longtemps.

Désolée si ma description est un peu longue pour une question un peu banale, mais tout dépend de chaque cheval comme on le sait bien.

Merci d'avance pour vos conseils !

Cordialement, Lou.

répondre

  • Avatar de Niceday Niceday membre

    mardi 03 septembre 2013 à 12h43

    Concernant le travail monté, si vous souhaitez améliorer l'attitude de la jument (celle qui a la gueule en l'air tout le temps) je vous conseillerais volontiers de commencer par lui apprendre la cession de mâchoire, histoire qu'elle comprenne que la relation entre le mors et sa bouche peut être différente de celle qu'elle connait déjà et qui semble ne pas être satisfaisante.

    L'objectif est d'obtenir la décontraction des muscles de la mastication (langue et joues).

    Pour vos premiers essais, vous pouvez être à pied.

    Mettez-lui un bridon avec un mors de filet simple à anneaux, et une muserolle française très peu ajustée, ou même pas du tout de muserolle si vous voulez, et une paire de rênes simples.

    Mettez vous à la tête, sur le coté, et passez la rêne du coté opposé par dessus la nuque de la jument, sur la têtière et ajustez-là de votre coté, vers le bas.

    En même temps, faites monter la rêne qui est de votre coté, en direction de la nuque, mais en la conservant de votre coté et tendez-là le long du montant du bridon, vers le haut.

    Vos mains doivent rester sur le coté de la tête, chacune tendant une rêne dans une direction et avec une tension constante.

    Votre objectif est de faire monter gentiment le mors dans la bouche, de façon égale de chaque coté.

    Les canons du mors doivent venir appuyer aux coins de la bouche de la jument, et glisser sur sa langue vers le haut, sans appuyer vers l'arrière.

    A début elle va discuter et vous secouer, restez zen et conservez la tension sur vos rênes, elle va finir par desserrer les mâchoires.

    Dès qu'elle le fait, relâchez les rênes et félicitez-là.

    Faites un petit tour de pas avec elle et recommencez votre exercice.

    Faites-ça tranquillou, sans prise de tête, vous ne risquez rien à essayer, et elle non plus, ça ne fait pas mal.

    aller en haut de la page

  • Avatar de epichou epichou membre

    mardi 03 septembre 2013 à 13h52

    Attention, juste une chose, pour apprendre la cession de machoire, ok comme tu fais a un détail près.... pas vers le haut les renes ,mais dans l'axe comme si tu etais a cheval (Céline, quand tu es a cheval, tu ne mets pas tes mains a la nuque de ta jument, non? mais dans le prolongement mors- rene- mains- avant bras - coude.

    Et surtout, surtout, céder en même temps que le cheval, sans lâcher les rênes (modifié par epichou, le 03 septembre 13 à 13:54:31)

    aller en haut de la page

  • Avatar de millilou millilou membre

    mercredi 11 septembre 2013 à 17h14

    Je ne connaissais pas cet exercice. Merci.

    aller en haut de la page Lou.

  • Avatar de steveri022 steveri022 membre

    samedi 19 janvier 2019 à 18h54

    epichou, le 03 septembre 13 à 13h52
    Attention, juste une chose, pour apprendre la cession de machoire, ok comme tu fais a un détail près.... pas vers le haut les renes ,mais dans l'axe comme si tu etais a cheval (Céline, quand tu [url=http://www.navette-paris-aeroport.com] transfert aéroport[/url] es a cheval, tu ne mets pas tes mains a la nuque de ta jument, non? mais dans le prolongement mors- rene- mains- avant bras - coude.

    Et surtout, surtout, céder en même temps que le cheval, sans lâcher les rênes

    et comment ne pas avoir le vertige lorsqu'on monte!!
    Merci!

    aller en haut de la page


Répondre

Pour participer à cette discussion, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement !