S'identifier

mot de passe oublié

(*) Champ requis

s'inscrire

publicité

En ligne

Aucun autre membre.

publicité

Annoncez sur equivista.fr

publicité

Communiquer Forums Forum principal Sport Se faire plaisir […]

Se faire plaisir en épreuve amateur?

flux RSS de la discussion"

sujet posté par ninon mardi 22 mars 2011 à 13h45

Partagez cet article sur Delicious Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Twitter

Que pensez vous de l'ouverture des épreuves gp pro aux amateurs et de la dérive qui en découle: des ex pros qui prennent des licences amateurs, moins chers et qui courent en épreuves amateur et en gp pro quand ils veulent dépasser 125?
Dans. mes épreuves amateurs, je trouve:
- un ex pro2 qui a pris une licence amateur cette année et qui monte le même Cheval que celui qu'il montait en ** et gp 145 l'année dernière ou celle d'avant
- un cavalier de jeunes chevaux d'un grand haras
- un "instructeur" (excusez je suis de l'ancienne école) diplômé,
responsable de l'enseignement d'un des plus gros centres equestres de France, qui a sorti le même Cheval en épreuves classiques avec succès
- des juniors et autres jeunes cav
-...
J'entends ces personnes me dire " il y a de l'argent a prendre dans les gp amateur elite",certes,... mais plus pour les amateurs purs et durs, ceux qui montent leur Cheval le mercredi et le samedi et qui essayent de sortir leur Cheval en gp amateur élite...
c'est sur, rien ne les empêche de le faire, sauf l'honnêteté intellectuelle, mais la.... ce n'est pas compatible avec l'appât du gain!
j'avoue que je suis un peu démotivée,... (modifié par ninon, le 22 mars 11 à 13:51:13)

dernière réponse

  • lundi 04 avril 2011 à 10h53

    Je suis bien d'accord avec andrea : Un vrai amateur ne gagne... presque rien (surtout avec les pros qui prennent systématiquement les 1ères places). Les amateurs plus avancés, ceux qui font 1.20 m ou plus, eux ont toutes leurs chances et les dotations pourraient être maintenus pour ces épreuves là.

    Mais des gains sur les épreuves 1.05 m à 1.10 m (voire 1.15 m), ça sert à quoi ? Le vrai amateur (surtout débutant), c'est son flot et sa plaque qu'il veut (voire la coupe).

    aller en haut de la page www.morinda.fr
    https://www.facebook.com/elevagemorinda/?ref=hl

  • Avatar de hollys hollys membre

    lundi 04 avril 2011 à 10h57

    andrea, le 04 avril 11 à 10h36
    Je pense qu'il faut être réaliste, la part des gains pour un vrais amateur est ridicule dans son budget annuel.
    Si la suppression des dotations permet d'éviter les abus de quelques Pros, je crois que ce serait une bonne solution, ils seraient obligés de se frotter à meilleurs qu'eux pour espérer quelques gains financier... Ce serait intéressant à observer.


    je suis pas d'accord pendant tte une saison les gains m'ont permis de financer ts les engagements de 3 chevaux c'est pas negligeable

    aller en haut de la page

  • Avatar de BEON89 BEON89 membre

    lundi 04 avril 2011 à 11h27

    chevaldecouleur, le 04 avril 11 à 10h53
    Je suis bien d'accord avec andrea : Un vrai amateur ne gagne... presque rien (surtout avec les pros qui prennent systématiquement les 1ères places). Les amateurs plus avancés, ceux qui font 1.20 m ou plus, eux ont toutes leurs chances et les dotations pourraient être maintenus pour ces épreuves là.

    Mais des gains sur les épreuves 1.05 m à 1.10 m (voire 1.15 m), ça sert à quoi ? Le vrai amateur (surtout débutant), c'est son flot et sa plaque qu'il veut (voire la coupe).


    ça permet souvent de rembourser l'engagement, c'est déja ça...
    parfois, de payer un peu du gasoil, ou le pique nique du midi, ou la jolie photo...
    Bref, c'était une "tradition" ces gains, et franchement, ça dérange qui ???

    aller en haut de la page

  • Avatar de geodan geodan modérateur

    lundi 04 avril 2011 à 11h42

    Et puis tant qu'on y est on pourrait aussi supprimer les engagements ou au moins en réduire sérieusement le montant...Je connais des clubs qui se sont spécialisés dans l'organisation de concours et dont c'est probablement la principale source de revenu...Alors revenir à la "pureté" et à l’idéal de l'amateurisme je veux bien mais payer 20,25,voire 30 euros d'engagement sans espoir d'en récupérer au moins une petite partie...

    aller en haut de la page L'avenir, c'était mieux avant....

  • lundi 04 avril 2011 à 12h10

    BEON89, le 04 avril 11 à 11h27
    chevaldecouleur, le 04 avril 11 à 10h53
    Je suis bien d'accord avec andrea : Un vrai amateur ne gagne... presque rien (surtout avec les pros qui prennent systématiquement les 1ères places). Les amateurs plus avancés, ceux qui font 1.20 m ou plus, eux ont toutes leurs chances et les dotations pourraient être maintenus pour ces épreuves là.

    Mais des gains sur les épreuves 1.05 m à 1.10 m (voire 1.15 m), ça sert à quoi ? Le vrai amateur (surtout débutant), c'est son flot et sa plaque qu'il veut (voire la coupe).


    ça permet souvent de rembourser l'engagement, c'est déja ça...
    parfois, de payer un peu du gasoil, ou le pique nique du midi, ou la jolie photo...
    Bref, c'était une "tradition" ces gains, et franchement, ça dérange qui ???

    C'est sûr que ça ne dérange personne mais ça attire les Pros !

    aller en haut de la page www.morinda.fr
    https://www.facebook.com/elevagemorinda/?ref=hl

  • Avatar de vero vero membre

    lundi 04 avril 2011 à 12h29

    Oui, ce sont les gains (meme relativement peu importants) qui attirent les pros. En Angleterre, les pros et les amateurs courrent les memes epreuves mais en-dessous de 1.20m, elles sont tres peu dotees (environ 15£ pour le gagnant, £10 pour les 2 suivants). Les pros y vont pour former les jeunes chevaux et ne jouent jamais le chrono, les amateurs remportent donc les epreuves (et ont le plaisir de dire qu'ils ont battu Robert Whitaker en plus...). A partir d'1.20m, il y a parfois un peu plus d'argent a gagner et en gros, certains pros commencent a jouer le chrono s'il y a un minimum de £50 a gagner (environ 60 euros). Pour les epreuves Foxhunter (1.25m), les pros et les amateurs se retrouvent en competition pour les premieres places, mais en general, c'est tres bon enfant, tout le monde sait qu'il ne rentrera absolument pas dans ses frais de toute facon, meme en classant tous ses chevaux... Il est clair que les pros ne vivent pas de leurs gains sur ce type d'epreuve.

    aller en haut de la page

  • Avatar de BOURRIK BOURRIK membre

    lundi 04 avril 2011 à 12h37

    Il ne faut pas exagérer non plus, il n'y a pas des pros dans toutes les épreuves à 105, les cavaliers amateurs ont quand même la majorité à ce niveau et ils sont trés contents de gagner quelques sous...
    de toute façon, les dotations redistribuées au cavaliers AM sont quasi systématiquement réintroduites dans la filière, que ce soit en concours, en photos, en matériel ou autres. Personnellement, si je n'avais pas quelques gains, il est certain que je sortirai moins. Ce n'est donc pas de l'argent jeté par les fenêtres... c'est de l'investissement dans la filière.

    Ceci dit, si les cavaliers qui se déclassent pour engranger les gains sur les petites épreuves ne sont pas des milliers, c'est quand même bien agaçant!!

    aller en haut de la page L'homme de cheval, c'est un homme de tact. Tact avec tout ce qui vit, hommes et chevaux. Tact en toutes circonstances, même les plus irritantes. Tact dans les mots, dans les attitudes et même dans les intentions. R. GOGUE.

  • Avatar de BOURRIK BOURRIK membre

    lundi 04 avril 2011 à 12h43

    Véro, je ne suis pas sûr que la comparaison avec l'Angleterre soit valable. Outre manche, l'équitation ne s'est pas démocratisée comme en france, et reste un sport élitiste, donc la plupart des cavaliers amateurs sortant en compétition ont les moyens de leur passion et n'ont pas forcement besoin de courir aprés l'argent...

    aller en haut de la page L'homme de cheval, c'est un homme de tact. Tact avec tout ce qui vit, hommes et chevaux. Tact en toutes circonstances, même les plus irritantes. Tact dans les mots, dans les attitudes et même dans les intentions. R. GOGUE.

  • Avatar de vero vero membre

    lundi 04 avril 2011 à 13h14

    Non, non, ce n'est plus un sport elitiste du tout en Angleterre. La plupart des proprietaires que je connais sont instituteurs, employes de poste, travaillant dans des compagnies d'assurance, enfin, des gens avec des boulots normaux. Par contre, la plupart sont des femmes passionnees, qui sont pretes a investir beaucoup (sans retour) dans leur passion, quitte a se priver absolument de tout pour ca.

    aller en haut de la page

  • Avatar de BEON89 BEON89 membre

    lundi 04 avril 2011 à 13h30

    il n'y a pas qu'en Angleterre que les gens se privent pour leur passion...
    Il suffit de regarder les véhicules sur les parking des jours de CSO. On y voit de tout, du gros 4x4 avec le dernier van à la mode, au petit camion retapé soi-même. Et j'ai comme l'idée qu'entre les deux, il y a une différence énorme de portefeuille.
    On parle bien de passion, et c'est pourquoi c'est dommage de retirer petit à petit les quelques avantages pécuniers qu'on pouvait grapiller en se classant dans nos épreuves amateurs. A force, les passionnés devront renoncer à leur passion, ou bien se reclasser dans une autre discipline plus à leur portée.

    Il y a quelques années, quand il a commencé à être question de baisser les dotations des amateurs, il était sous-entendu qu'elles seraient remplacées par des lots. Cette année là, certains concours ont essayé (sans manquer, en plus, d'augmenter le prix de l'engagment). Résultat :
    Là où j'aurais gagné 80 € pour une 1ère place, je me suis vue remettre une paire de gants à 2 € de chez décathlon...
    Cherchez l'erreur...

    aller en haut de la page

  • Avatar de Balma Balma membre

    lundi 04 avril 2011 à 13h37

    je pense que les gains en épreuves amateurs permettent de participer aux engagements qui sont de plus en chers! 23 euros pour une préparatoire ! mais où va t-on ???
    vue la conjoncture et vue le prix du carburant, il va de toutes les façons y avoir un remaniement au niveau de la clientèle; je le vois déjà très bien à la maison où j'ai demandé à ma fille de très bien choisir ses concours et c'est moins d'un par mois.

    Et si tous les amateurs renonçaient à engager jusqu'à ce qu'on reviennent à nos bonnes épreuves ? alors faisons des concours d'entraînement (ça rapporte aussi très bien pour les clubs voire mieux) et boycottons les épreuves officielles avec bien sûr communication sur le pourquoi du comment.

    et puis si on ne va pas au generali open chevaux, on va pas en mourir hein?

    et tien en l'écrivant ça me donne une idée : et si on boycottait ce genre de truc ?

    aller en haut de la page

  • Avatar de ninon ninon membre

    lundi 04 avril 2011 à 13h52

    plus personne a lamotte beuvron!!! je voudrait voir la tête du président!!!

    aller en haut de la page

  • Avatar de vero vero membre

    lundi 04 avril 2011 à 13h54

    Beon "A force, les passionnés devront renoncer à leur passion"
    Balma " alors faisons des concours d'entraînement (ça rapporte aussi très bien pour les clubs voire mieux) "

    Et bien vous decrivez parfaitement ce qui est en train de se passer en Angleterre depuis l'annee derniere. Le nombre de chevaux en vente a quadruple ("pour raisons financieres" indique sur les annonces) et pour ceux qui reussissent a garder leurs chevaux, il y a de plus en plus de succes pour les epreuves "trailblazers", l'equivalent de nos concours d'entrainement. Ce n'est pas un boycott officiel mais il survient par la force des choses a cause de la crise economique, et il y a tout un circuit parallele qui s'est cree, avec des epreuves locales et des frais mineurs d'engagement. Les cavaliers qui engagent encore en epreuve officielle (BSJA), choisissent tres soigneusement leurs concours (un par mois en general), c'est un gros probleme pour la British Showjumping association, et du coup, ils se creusent un peu la tete pour rendre leurs concours plus attractifs (du style, 2 engagements, le troisieme gratuit etc...).

    aller en haut de la page

  • lundi 04 avril 2011 à 13h55

    Le seul problème, c'est qu'il faudrait une véritable concertation (et accord) entre tous les vrais amateurs pour que ce genre de truc se fasse vraiment.

    Et les amateurs ne sont ni regroupés ni organisés ! Et par où commencer pour les regrouper et les organiser ?

    Quand aux engagements, je suis d'accord que ça empire d'année en année : 23 Euros pour une préparatoire et quoi, 7 Euros pour un sans-faute ?

    aller en haut de la page www.morinda.fr
    https://www.facebook.com/elevagemorinda/?ref=hl

  • Avatar de geodan geodan modérateur

    lundi 04 avril 2011 à 15h16

    Balma " alors faisons des concours d'entraînement (ça rapporte aussi très bien pour les clubs voire mieux) "

    Reste à savoir si la finalité de ce sport est de rapporter de l'argent aux clubs et si la raison d’être des clubs est l'organisation de compétition...

    aller en haut de la page L'avenir, c'était mieux avant....

  • Avatar de BEON89 BEON89 membre

    lundi 04 avril 2011 à 15h32

    pour certains, la réponse est très claire..........

    aller en haut de la page

  • Avatar de BEON89 BEON89 membre

    lundi 04 avril 2011 à 15h38

    en même temps, beaucoup de cavaliers râlent, mais marchent complètement dans la combine :
    exemple :
    dans un club célèbre de région parisienne, tous les engagements amateurs 1m sont à 25 €, avec une dotation de 100 € (y compris les préparatoires), et malgré tout, il y a 70 à 90 partants à chaque fois...
    Beau gagne-pain, ceci dit (25 € x 90 partants = 2 250 € x au moins 3 ou 4 épreuves similaires dans le WE...)
    Ca paye les épreuves des pros, qui, elles, sont généralement déficitaires. (modifié par BEON89, le 04 avril 11 à 15:43:01)

    aller en haut de la page

  • Avatar de BEON89 BEON89 membre

    lundi 04 avril 2011 à 15h44

    chevaldecouleur, le 04 avril 11 à 13h55
    Le seul problème, c'est qu'il faudrait une véritable concertation (et accord) entre tous les vrais amateurs pour que ce genre de truc se fasse vraiment.

    Et les amateurs ne sont ni regroupés ni organisés ! Et par où commencer pour les regrouper et les organiser ?



    l'ACSOF aurait pu nous y aider, mais...

    aller en haut de la page

  • Avatar de jojo jojo membre

    lundi 04 avril 2011 à 17h12

    les trop nombreuses dérives sont liées à un règlement qui n'encadre pas assez. il n'y a quasi plus aucune barrière à aller la ou a le plus de chance de gagner le plus (compromis classement/euros).

    l'idée p't'etre bonne au début a échoué car compétiteurs et organisateurs se sont engouffrés dans ses failles, trop nombreuses

    Concernant le prix des engagements, limitons les déjà à, entre 12 euros et 4% de la dotation, cela me dérangera alors nettement moins qu'on baisse les dotations.

    aller en haut de la page

  • Avatar de Balma Balma membre

    lundi 04 avril 2011 à 19h11

    geodan, le 04 avril 11 à 15h16
    Balma " alors faisons des concours d'entraînement (ça rapporte aussi très bien pour les clubs voire mieux) "

    Reste à savoir si la finalité de ce sport est de rapporter de l'argent aux clubs et si la raison d’être des clubs est l'organisation de compétition...

    je sais bien que la finalité n'est pas de remplumer les clubs; mais sans club, pas de concours et donc les épreuves d'entraînement seront là pour ne pas les pénaliser! en d'autres termes, que l'éventuel futur mouvement de contestation ne nous fasse pas du chantage en disant : ces . d'amateurs qui mettent en difficultés le clubs !

    aller en haut de la page


Répondre

Pour participer à cette discussion, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement !