S'identifier

mot de passe oublié

(*) Champ requis

s'inscrire

publicité

En ligne

Aucun autre membre.

Bon anniversaire à

Bilou, colimaton, maribou, may69, minirauch, taz, Volt.

publicité

Annoncez sur equivista.fr

publicité

Communiquer Forums Elevage Elevage de chevaux Production et Val[…]

Production et Valorisation

flux RSS de la discussion"

sujet posté par jac jeudi 23 octobre 2008 à 12h37

Partagez cet article sur Delicious Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Twitter

On parle souvent de difficultés à vendre…Mais produit-on ce que le marché demande, à savoir :
Beau modèle, du look, de la locomotion (en particulier un galop en équilibre sur les hanches), et de l’aptitude à l’obstacle, en un mot un bon cheval dans sa catégorie…
Pour ce faire, il faut :
Sélectionner les poulinières, et celles qui produisent mal (production indicée à moins de 120) doivent être réformées.
La mère apporte environ 70% du capital génétique, le père 30%, donc l’étalon a beaucoup moins d’importance que la jument.
Une vache laitière qui a une production de lait insuffisante par rapport aux normes est réformée…
Elever avec de mauvaises juments ça coûte très cher, et si c’est par amour il n’y a pas de prix, mais ne nous plaignons pas.
Quant à la valorisation, c’est autre chose.
Ou on n’est pas professionnel, ou qu’on ne veut pas faire de frais, et on se limite au basique, c'est-à-dire au pré-débourrage (tourner à la longe, selle sur le dos, travail à l’obstacle en liberté dans un bond rond), et terminer.
On vend alors le produit entre 6 mois et 3 ans, présentable en liberté, au prix du marché par rapport à la qualité, et non pas par rapport à ce que ça a couté !!!
Il y a un réel argus pour les chevaux (voir Nash 2008).

dernière réponse

  • Avatar de nimbe nimbe membre

    vendredi 02 avril 2010 à 23h28

    formation et exploitation sont indissociable. Travailler un cheval le forme et le valorise. On forme un cheval pour l'exploiter pour le vendre. C'est le but d'un eleveur. Dire que le sans faute n'est pas primordiale c'est un peu réducteur un SF genere des gains genere un ISO genere une qualification au finale nationale, genere de bonne base de discussion pour un prix de vente, valorise votre pouliniere.vous pouvez sans crainte orienter l'acheteur potentiel qui n'a pas encore vu le cheval vers FFE compet . La question de l'eleveur ce n'est pas de savoir si cela signifiera grand chose ou pas la question à se poser est le niveau du cheval à un age donné et à un niveau de formation donné. Vendre son cheval et parfois complique mais avant cela il faut déjà donner envie aux acheteurs de se déplacer pour voir votre cheval et pour cela il faut de bons arguments. Vu que le cheval se deplace pour faire un parcours autant qu'il soit sans faute dans la mesure du possible.
    De toute façon un eleveur qui a une bonne stratégie de vente n'a pas a se soucier du travail à 4, 5, 6ans et plus puisque à cet age son cheval est censé être vendu. Si l'eleveur est encore obliger d'avoir des frais de travail c'est qu'il a tout faux.
    Quand je me suis inscrit sur equivista j'ai particulierement aimé une discussion houleuse ou l'on définissait ce qu'était une bonne vente. On a tous des définitions differentespour certain c'est d'en tirer un bon prix parceque un cheque ne tousse pas ne boite pas etc, etc. Moi je défends l'idée que vendre son poulain à quelqu'un qui ne l'exploite queque soit le montant du chèque est une moins value pour son elevage car ça ne le valorise pas. Je me base sur l'exemple d'un elevage de ma région qui outre les bonnes poulinieres et les croisements adéquats arrivent à vendre tous les poulains au sevrage (aux bonnes personnes et à un bon prix) tous leurs poulain sortent en CC ils ont tous etait finaliste et les plus vieux qui ont 8 ans commencent à sortir en CSI. Pourtant il ne font aucun MEA, il ne sont pas cavalier, ils ont juste fait le choix de bien placer leur PREMIER POULAIN quitte à être moins gourmand. Ce jour tous leur poulains sont réservé alors qu'ils ne sont pas né. Pour moi la valorisation commence par là d'abord se faire un nom avant de vouloir un gros cheque sur le long terme c'est une meilleure assurance (modifié par nimbe, le 02 avril 10 à 23:47:10)

    aller en haut de la page

  • Avatar de schascha schascha membre

    samedi 03 avril 2010 à 13h59

    abc "Ca fait relativement cher le transport République Tchèque-Belgique ;-) Les 6 ans sont en effet pareil en terme de cotes mais l'avant 6 ans est différent donc la préparation aussi." ... et pourquoi donc la préparation serait-elle différente ?????
    En ce qui concerne les transports, il y a 11 ans, ils n'étaient pas aussi fréquent étant donné que l'Europe n'était pas aussi grande et les frontières close ... Je présume que la jument n'avait pas été achetée pour 5 000 eur étant donné qu'elle parcourait sur 130 ( pas très francais ca !!!)

    Nimbe "Pour moi la valorisation commence par là d'abord se faire un nom avant de vouloir un gros cheque sur le long terme c'est une meilleure assurance " ... Alors là on est tout a fait sur la même longueur d'onde ... mais il faut du temps, bcp de temps, de la confiance, ainsi que des clients qui ne se laissent pas piéger par ce qui brille à côté ... un poulain reste du rêve, le prix doit appliquer en conséquence et non pas le vendre sur ce qu'il pourra peut-être "etre" à 3 ou 4 ans.

    C'est pourquoi je jure modicus ... que les jeunes étalons n'auront plus, d'ici peu de temps, de succès ... trop aléatoire. Il faut retourner vers ceux qui ont une production de haut niveau .... et pas ceux qui ont tourné en haut niveau et qui ont peu prouvé pcq peut etre non exploité ...On me dira qu'il faut inover pcq les parcours et exigences ont changé ... ok ... mais les juments on également changé .... il ne faut pas l'oublier ....

    Chacun son métier, l'éleveur " élève " .... le cavalier de jeunes chevaux " forme " .... le cavalier "pro" met en valeure .... si personne ne grimpait sur la tête de l'autre, histoire d'avoir un plus gros chèque, chacun pourrait y trouver son compte ....

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de nimbe nimbe membre

    samedi 03 avril 2010 à 22h04

    bien dit schascha mais c'est interessantt d'utiliser un jeune etalon sur une mère avec une production confirmé. Moi je suis comme vous je ne vais qu'à des pères ayant une production confirmée puisque s'orienter sur un jeune va inévitablement vous orienter sur la question des acheteurs : on ne sait pas comment il produit. Donc pas de risque

    aller en haut de la page

  • Avatar de seni seni membre

    samedi 03 avril 2010 à 23h49

    Donc on attendra que les étalons aient 20 ans, 25 ans,...???? et on ne saura toujours pas comment ils produisent!!

    aller en haut de la page

  • Avatar de FANTASIA FANTASIA membre

    dimanche 04 avril 2010 à 10h45

    Seni,
    Heureusement ,on sait avant 20 ans comment un étalon produit . Le marché des foals est si difficile que les petits éleveurs ne peuvent pas se permettre de faire le testage des jeunes étalons.

    aller en haut de la page

  • Avatar de Iguane Iguane membre

    dimanche 04 avril 2010 à 10h53

    FANTASIA, le 04 avril 10 à 10h45
    Le marché des foals est si difficile que les petits éleveurs ne peuvent pas se permettre de faire le testage des jeunes étalons.


    Le marché du foal étant de toute façon quasi inexistant je préfère, en tant que petit éleveur qui vend plutôt ses produits à 4 ans, tester de jeunes étalons prometteurs déjà sortis en compétition avec résultats et dont j'ai pu voir comment ils se comportaient sous la selle (c'est à dire des chevaux entre 5 et 7 ans). Cela me permet de ne pas mettre des sommes astronomiques dans les saillies, et d'avoir un peu avant les autres des produits de ces étalons à vendre si le père confirme

    aller en haut de la page La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi

  • Avatar de nimbe nimbe membre

    dimanche 04 avril 2010 à 22h48

    le marché du foal à un bon prix de vente s'ouvre prioritairement aux mères a la production confirmée donc dans ce cas de figure c'est interessant d'utiliser de jeunes etalons
    Pour les autres il faut tester soit même donc des frais en plus et à 4, 5 ans ont vous dira encore que ça veut rien dire, et en plus c'est aussi une perte de temps
    J'ai une copine qui a utiliser diamant de semilly quand il etait pas cher lors de ses premieres annees de monte. Ca reste un pari sur l'avenir. Ceci dit même avec un père confirmé c'est difficile
    Quand on produit il y a plusieurs objectif : bien produire et valoriser ses poulinieres.
    D'ailleurs les grands eleveurs mettent leur meilleurs jument au meilleurs etalon, je pense à Fanny du murier saillie entre autre par diamant et quidam (modifié par nimbe, le 04 avril 10 à 22:56:31)

    aller en haut de la page

  • Avatar de surpriz0 surpriz0 membre

    lundi 05 avril 2010 à 11h40

    bonjour, je suis amateur et produit un poulin de temps en temps. je pense ne pas nuire aux professionnels .queques produits ont ete valorises par des profs.cela c est bien passer.je pense que les bonnes juments sont a vendre , mais que les exellentes doivent rester a l elevage ( francais de preference)

    aller en haut de la page

  • Avatar de nimbe nimbe membre

    lundi 05 avril 2010 à 12h27

    surpriz0 pourquoi introduisez vous la notion d'amateurr et professionnel je ne vois pas l'interet

    aller en haut de la page

  • Avatar de sixtine sixtine membre

    lundi 05 avril 2010 à 12h49

    Je ne sais pas si l'éleveur amateur ou pro n'est pas trop "dans" son élevage (quelque soit la politique choisie) au point d'oublier pour qui il produit....et ce que recherche vraiment l'acheteur...
    Le hasard fait que sur les jours derniers 2 personnes que je connais bien cherchaient un cheval:
    - l'une cavalière amateur en dressage , 50 ans, qui a perdu tragiquement son cheval il y a 2 semaines, a suivi le conseil de son coach qui de façon magique lui a trouvé LE cheval parfait ..en jouant bien sur la corde sensible de ma copine et sur des arguments à faire pleurer ceux qui se cassent la tete à sélectionner poulinière etc..
    - l'autre un couple d'amis dont la fille 15 ans sortait un poney B en dressage, preté par un propriétaire.....discorde avec le proprio, la gamine désespérée, les parents prets à acheter.....en 48h ils ont trouvé et acheté sur internet un lusitanien entier de 9 ans....essayé hier.."ce fut le coup de foudre et l'osmose tt de suite"....des parents attendris, la gamine rayonnante qui a fait des recherches toute la nuit sur les lusitaniens via internet ...le cheval etait livré CE matin aux écuries!!! aucune visite véto...

    Que dire? ces acheteurs sont ds la vie courante tout à fait bien cortiqués ! est ce vraiment pour eux que nous produisons? il n'empeche que c'est eux qui achètent ..aussi...!

    aller en haut de la page

  • Avatar de nimbe nimbe membre

    lundi 05 avril 2010 à 17h56

    pro ou amateur ce n'est qu'un statut
    le theme de la discussion c'est production et valorisation qui s'adapte tant au marché amateur que professionnel. Les 2 exemples pré cités ne nous indique pas le mode de valorisation choisi. On ne rentre pas dans le schema classique des origines performances essais visite veto etc.... on est dans l'achat de coeur qui dépasse toute raison (et c'est très bien aussi même si ça peut être casse g....). Le type de client que vous nous citez sont du petit lait pour un marchand
    Je me retrouve complètement dans le premier exemple que vous citez à la mort de ma jument en juin 2008 j'ai craqué pour ma belle Nelba le seul essai ça a été une ballade alors que je suis CSO à 200 % et bien qu'elle ait eu une fracture de la 3eme phalange à 3 ans très bien soigné sans séquelle sans traces radiologiques, bien que je n'ai même pas sauté une barre avec elle, je n'ai même pas regardé son papier une ptite visite veto et hop elle est arrivé chez moi. J'suis incapable de vous expliqué le pourquoi du comment car acheter un cheval comme ça n'est pas dans mes habitudes et pourtant je l'ai fait donc je comprends (modifié par nimbe, le 05 avril 10 à 18:02:37)

    aller en haut de la page

  • Avatar de sixtine sixtine membre

    lundi 05 avril 2010 à 18h27

    Nimbe, la courtoisie est elle en option?

    aller en haut de la page

  • Avatar de andrea andrea membre

    lundi 05 avril 2010 à 18h45

    sixtine, le 05 avril 10 à 18h27
    Nimbe, la courtoisie est elle en option?

    Je ne comprends pas ???

    aller en haut de la page "If you can meet with Triumph and Disaster, And treat those two imposters just the same"
    Rudyard Kipling

  • Avatar de nimbe nimbe membre

    lundi 05 avril 2010 à 23h12

    sixtine je ne comprends pas pourquoi non plus

    aller en haut de la page

  • Avatar de schascha schascha membre

    mardi 06 avril 2010 à 08h46

    Il est en effet très intéressant d'utiliser des jeunes étalons ... car certains deviendront bon reproducteur ( pour être "bon, très bon" sur un terrain de concours, le contexte dans lequel le cheval évolue est plus qu'essentiel ... et malheureusement ... si l'étalon ne tombe pas dans la structure adéquate, ses performances et pubs seront diminuée, "anéantie" par rapport à ses vrais capacités )
    Mais en effet, à utiliser,sur des juments ayant déjà "plus que bien prouvé" .... mais combien de personnes peuvent se vanter d'en avoir une !!! Etant donné que pour ma part, je pense, que pour prouver une bonne production "successive" ... il faut au min 10 produits à partir de 3 ans... La poulinière avec un peu de chance aura 13 ans, au pire 16 ou 17. A moins d'avoir garder une des filles digne de sa mère ( on ne pourra le savoir qu'a 4 ou 5ans ) ... il faut y croire en " ce jeune " pour "perdre" les dernières années de cette poulinière ... Par contre, pas de soucis pour vendre le produit d'un jeune étalon hors de cette poulinière étant donné que les plus avertis savent que la souche maternelle est aussi voir bien plus importante que le "papier" du père ... Utiliser des jeunes étalons "oui" encore faut-il également regarder sa lignée maternelle à lui aussi !!
    - Le produit d'un jeune étalon sur une mère reconnue sera acheté parce que la mère transmet des qualités a ses produits.
    - Le produit d'un étalon reconnu sur une jument avec une jeune ( voir pas du tout, ce qui est de toute évidence le cas de chacune au départ ) production sera acheté pour les qualités que cet étalon transmet ....
    Ces 2 cas seront à mon avis, vendu plus au moins au mm tarif ....

    J'ai utilisé Diabeau sur une Indoctro en 2008 ... magnifique poulain ( objectivement et non affectivement ).... Je devais le vendre pour " x " raison ... l'acheteur pour justifier le prix qu'il me donnait m'a dit " Diabeau est jeune .... on ne sait pas ce qu'il produit " .... Et il avait raison ... malgré le fait qu'il soit meilleur étalon des 5 - 6 - 7 ans .... on ne connait pas encore sa production... mais je jure que plus jamais personne ne pourra me donner cette argumentation .... afin de définir le tarif d'un poulain.

    Seni .... certains étalons n'ont pas 20 ans .... et pourtant ... Nabab de Rêve " 5eme au ranking " ( au tarif de 1500 eur ce n'est pas du vol !!! ).... Indoctro " une des meilleur blup francais et un des meilleurs étalon du kwpn " ( tarif de 2000 eur mais à bien croiser du fait que cet étalon n'est pas bien grand, ni osseux )..
    Encore plus jeune, mais très bonne jeune production : Kaschmir van Shut ( à croiser avec des juments avec une santé quasi irréprochable ).... Ogano sitte .... ( caractère délicat, mais on le sait donc a croiser avec des juments travaillant généreusement )

    Je pense que Diamant merite son tarif .... et vu celui-ci ... et le contexte actuel des ventes foal et des jeunes chevaux.... il n'est plus "placé" sur n'importe quelle jumenterie ...ce qui n'est pas plus mal. Et c'est pareil pour Darco ou Quidam ou Chinchin.....

    Mais une fois de plus le choix d'un étalon dépend "du but recherché" de cette saillie .... vendre foal, ou a 4-5 ans ....

    Je crois en l'avenir d' un cheval qui s'appelle " Ugano Sitte " ... mais je n'ai pas encore les reins assez solide que pour devoir garder un produit jusque 5 ans ...je m'abstiens et observerai durant ces 5 prochaines années.

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de sixtine sixtine membre

    mardi 06 avril 2010 à 18h03

    En ce qui concerne Diamant, combien de naissances annoncées en 2010? j'ai lu le chiffre mais je ne m'en souviens plus...beaucoup me semble t il?
    Je serais curieuse de connaitre ds quelle fourchette de prix vont se situer ses foals en 2010?
    Qu'est ce qui déterminera la plus value? la lignée maternelle? son look?

    aller en haut de la page

  • Avatar de schascha schascha membre

    mercredi 07 avril 2010 à 09h38

    A mon avis :

    La fourchette de prix sera fixé par "les acheteurs" .... qui dans bcp de cas sera certainement en deça des désidératas des vendeurs .... le choix de la vente ou non sera dans le camp des vendeurs...

    La plus value sera déterminée par la lignée maternelle ET son look .... un tordu hors d'une championne olympique même avec une production extraordinaire, reste un tordu !! Y aurait-il encore des éleveurs qui choisiraient Diamant sans avoir une jument ayant un minimum de lignée maternelle ??? A son arrivée dans la paille, il coute déja près de 5000 eur ... un peu "chero" pour avoir "une jolie Barbie" ou " un joli Ken" :-)

    La spéculation et les croisements vituels (aidé par les ordinateurs ) ont démontré les "failles" de l'élevage.....

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de nimbe nimbe membre

    jeudi 08 avril 2010 à 00h51

    Pour moi la lignée maternelle n'est pas le critère déterminant dans un prix. Utiliser une lignée maternelle confirmé augmente la probabilité d'avoir un bon cheval sans pour autant avoir une certitude sur le résultat. La génétique n'étant pas une science exacte. L'element determinant c'est la qualité sportive. Les "tordus" etant de fait pas commerciale et ne valent rien du tout. Mettre en avant une lignée maternelle invite à présenter un sujet exceptionnel c'est à double tranchant.
    Beaucoup de chevaux issus de lignée maternelle reconnue sont très moyens.
    Il faut remettre les choses en place dans nos mode de selection c'est la premiere question qui est posé : les origines. Les investisseurs s'orientent d'abord vers ce type de chevaux donc c'est normal que ce soit toujours les mêmes souches que l'on retrouve puisque ce sont celle ci qui sont exploités puisqu'il sont achetes par des gens qui ont des moyens qui les valorise en utilisant des tops cavaliers. C'est toujours le même schema. Par expérience ce n'est pas quelques choses de systématique loin de là. Notre dernier champion olympique français est issu du croisement TF X PS. Dans les approbations malgré les prestation du cheval aux finales JSF les origines sont etudiés pour validée une approbation. En France l'emergence d'une nouvelle souche est compliquée
    Des elevages ou on trouve des poulinieres de la souche de ou de la souche de il y en a plein et c'est pas pour autant que leur chevaux sortent du lot. (modifié par nimbe, le 08 avril 10 à 01:05:48)

    aller en haut de la page

  • Avatar de schascha schascha membre

    jeudi 08 avril 2010 à 10h28

    Une fois de plus de vous rejoints Nimbe :-) .... mais lorsque l'on veux vendre " foal" ... il faut bien mettre en valeure la lignée maternelle... pour faire rêver ... a cet âge c'est cela que l'on vend .... du rêve.

    Si on décide d'exploiter jusque 4 / 5 ans ... qu'importe qui soit son père ou sa mère, si celui-ci est bon ....

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de nimbe nimbe membre

    samedi 10 avril 2010 à 02h21

    vous avez raison mais schascha mais le marché du foal etant quasi nul...... Pour ma part c'est plus le cavalier qui parle que l'eleveur. D'une manière générale la lignée maternelle est anecdotique elle donne juste des repères.
    De toute façon il n'y a pas de juste milieur il y a juste le manuel du parfait acheteur avec toujours les mêmes questions la mére le pére........les performances. Pour ne pas fausser mon jugement quand j'achète un cheval je vais d'abord le ou les voir sans rien connaitre des origines après m'être fait un avis je m'informe histoire de. Je posséde un 3 ans 4eme mère OI pie alezan, 3° mere cheval de selle pas de performances, 2eme mère CSI iso 162, mère tourne avec une amateur avec plus ou moins de bohneur sur le 1.20 l'eleveur l'avait vendu car souche maternelle insuffisante dans le cadre d'une diminution d'effectif. La jument a eu 4 poulain la premiere recalée en MEA puis monté par un des meilleurs cavalier français cartonne à 4, bléssée à 5 donc saison en mi-teinte et cartonne à 6 ans tous le monde veut l'acheter une fortune, la deuxieme recalé en MEA foal gagnante à 3 ans haut la main, 4 ans repos et à 5 ans début de saison magnifique monté par un des meilleurs cavaliers belges tout le monde veut l'acheter. moi j'ai le 3eme finaliste à saint lo à 2 ans encore plus de moyen que les autres on le prépare tranquillement l'approbation on s'en fiche un peu et le 4eme sera présenté à 2ans par les eleveuses vu la qualité. Un eleveur dans le nord a une seule pouliniere qui "n'a jamais rien fait", qui n'a pas des origines a tomber par terre. Personne ne voulait de son poulain extrêment qualiteux juste parceque la mère n'avait rien fait, à 3 ans il a été acheté par R Breuil à 4 ans il finit très bon, à 5 ans il est toujours sans faute. C'est le chouchou de Breuil qui le prépare pour les grosses echéances.
    Tous ça pour dire que les origines c'est bien mais ça ne fait pas tous. C'est dommage que les acheteurs aient encore ce mauvais réflexe
    Juste une chose un 4 ou 5 ans qui confirme (malgrè les origines) c'est pas le même prix qu'un foal au origines longues comme mon bras

    aller en haut de la page


Répondre

Pour participer à cette discussion, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement !