S'identifier

mot de passe oublié

(*) Champ requis

s'inscrire

publicité

En ligne

Aucun autre membre.

publicité

Annoncez sur equivista.fr

publicité

Communiquer Forums Forum principal Soins, santé du c[…] Lésion vertebre C[…]

Lésion vertebre C7 : quels symptomes ?

flux RSS de la discussion"

sujet posté par Niceday vendredi 07 janvier 2011 à 13h18

Partagez cet article sur Delicious Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Twitter

Bonjour à tous,
Je souhaiterais connaitre les symptômes relatifs à une lésion de la vertèbre cervicale 7, que cette lésion soit due à une entorse, une tumeur, ou quoi que ce soit ayant pu endommager la vertèbre et tous les tissus environnants (je ne sais pas si les chevaux dont des hernies discales par exemple).
Si vous avez vécu un cas semblable, quels sont les symptômes que vous avez constatés chez le cheval, comme par exemple :
- limite des mouvements des antérieurs,
- limite de mouvement de flexion de l'encolure,
- boiterie,
- présence de contractures musculaires, etc...
D'avance merci de votre témoignage.
  • Avatar de vero vero membre

    vendredi 07 janvier 2011 à 14h23

    Tous les symptomes que vous decrivez peuvent etre rencontres lors d'une lesion de C6 ou C7. Si la moelle epiniere est comprimee, c'est plus une ataxie qu'une boiterie qui est observee (cheval qui trebuche, qui ne pose pas ses anterieurs correctement ou symetriquement), l'ataxie peut aussi toucher les posterieurs. Il faut faire une radio des cervicales (si possible avec produit de contraste) pour confirmer le diagnostic, les symptomes peuvent etre trop vagues ou varies pour etre sur du diagnostic sans radio.

    aller en haut de la page

  • Avatar de Niceday Niceday membre

    vendredi 07 janvier 2011 à 15h17

    Merci de votre réponse véro.
    J'ai demandé hier soir à la jument de faire des flexions d'encolure des deux cotés et vers le bas, avec une friandise.
    Elle va sans rechigner à la pointe de sa hanche, à la pointe de son coude et en arrière des genoux, sans présenter la moindre défense et je me demandais si ce test écartait à priori une lésion ou s'il ne voulait rien dire.

    Pour l'instant, elle présente un défaut de protraction d'un antérieur, qui se manifeste de façon aléatoire, allant jusqu'à la boiterie.
    Dès que le véto se gare sur le parking du club, elle arrête de boiter...
    Ca ne l'aide pas pour faire un diagnostic.
    C'est l'ostéo qui a mis le doigt sur la C7, mais ses manipulations, accompagnés d'anti-inflammatoires et de décontractants musculaires ne semblent y avoir rien fait.
    Je vais effectivement probablement l'emmener à la clinique la semaine prochaine pour faire des radios.
    En l'absence de diagnostic posé de façon certaine, j'essaye de réunir tous les indices possibles pour alimenter le véto au fur et à mesure et l'aider à cerner le problème.
    J'observe la jument autant que je peux et je cherche des anomalies, des détails d'attitude, de démarche, bref, des miettes mais quand on a pas grand chose à se mettre sous la dent...

    aller en haut de la page

  • Avatar de TOUMAI TOUMAI membre

    vendredi 07 janvier 2011 à 15h25

    Peut etre pouvez vous essayer de la filmer quand elle boite ça aiderait peut être le véto à se faire une idée?

    aller en haut de la page

  • Avatar de Niceday Niceday membre

    vendredi 07 janvier 2011 à 15h51

    Effectivement, j'ai emprunté un camescope numérique à un ami, étant moi-même fort mal équipée, mais pour l'instant je n'ai pas été capable de synchroniser la boiterie de la jument/la lumière du jour/la présence d'une aide extérieure pour tenir la jument ou la filmer.
    Je galère avec cette histoire depuis début décembre. Rien que faire venir le véto et l'ostéo au bon moment, ça été impossible.
    Il aurait fallu faire des anesthésies sémiologiques, mais chaque fois que le véto est venu, il n'y avait plus assez de boiterie pour que ce soit concluant.

    Tout ce qui est certain, c'est cette restriction de protraction de l'antérieur, la présence d'une très forte contracture musculaire du triceps brachial et celle d'une autre à la jonction de l'encolure et de l'épaule, derrière la scapula.
    Tout cela oriente vers la vertèbre C7, mais la cause première reste inconnue.
    Ca s'est déclenché pendant la première tempête de neige, ce qui fait qu'on peut écarter un cassage de gueule au pré, elle est restée au boxe et c'est moi qui l'ai sortie tous les jours.
    Si c'est un traumatisme, tout ce qu'on peut envisager, c'est un coincage de boxe.
    Je n'écarte pas une autre cause, comme une tumeur, ça peut arriver à tout le monde.
    Je suis d'un naturel pessimiste, pour me protéger des événements les plus négatifs et je me fais peut-être beaucoup de souci pour rien, mais cette histoire dure depuis trop longtemps.

    aller en haut de la page

  • Avatar de vero vero membre

    vendredi 07 janvier 2011 à 16h54

    Ne vous paniquez pas trop en vous focalisant sur les cervicales. Avec ce que vous decrivez, il se pourrait tres bien que les douleurs soient veritablement uniquement musculaires, et potentiellement dues a une compensation d'un probleme plus bas sur les membres. Le probleme empire-t-il quand la jument est sous la selle? Il ne faut pas hesiter a montrer la jument sous la selle au veto si la boiterie est alors plus nette, ou alors, il peut faire des tests du surfaix. En tous cas, un examen orthopedique complet doit etre fait, sans se concentrer d'emblee sur un probleme primaire au niveau des cervicales.

    aller en haut de la page

  • Avatar de Niceday Niceday membre

    vendredi 07 janvier 2011 à 17h32

    Effectivement, la boiterie semble apparaitre quand on la monte, ou plutôt après qu'on l'ai montée, le lendemain. Le travail à la longe, y compris sur terrain dur, semble ne pas être aggravant, à l'opposé. Par exemple, il ne permet pas de conserver la boiterie.
    La dernière fois que le véto est venu, on a fait monter un moniteur dessus et cela n'a pas déclenché la boiterie. Le test du surfaix est négatif.
    Le problème c'est que je n'arrive pas à séquencer correctement la boiterie et la visite du véto.
    Elle est raide boiteuse le lundi soir, je me dis que c'est OK pour la visite le mercredi matin et le mardi soir, elle est seulement à peine irrégulière.
    Le véto a fait le test de la planche à ma demande pour me rassurer, il est négatif
    Les flexions du doigt sont à peine positives.
    Bien évidement, il n'y a aucun autre symptôme, ni chaleur, ni œdème.
    Et je vois bien que le véto commence à douter de mes affirmations, il se tourne toujours vers d'autres personnes pour demander confirmation que la jument a bien été boiteuse. Je perd ma crédibilité.
    C'est en désespoir de cause que je me suis tournée vers l'ostéopathe alors que je n'avais pas de diagnostic, je n'aime pas agir sur les parties hautes sans avoir pu éliminer les parties basses.
    En même temps, quand on a la chance d'avoir Gauthey qui passe au club, on en profite parce qu'il ne vient pas souvent, alors j'ai sauté sur l'occasion.
    Pour lui, il y avait des raisons objectives à la boiterie avec cette vertèbre.
    En même temps, il est possible qu'il y ait deux phénomènes, indépendants ou bien l'un induisant l'autre et troublant le tableau.
    En tous cas, Gauthey était assez pessimiste et m'a bien expliqué que la manipulation de cette vertèbre était très difficile et qu'il y avait un risque important d'échec ou de récidive.
    Quand j'ai fait le compte rendu au véto, avec l'option forfait voyelle (la communication GSM de trou perdu à trou perdu, avec un engin mobile, bonjour...), on a convenu que l'on ferait de l'imagerie si cela se produisait.
    Et hier soir, il m'a bien semblé que la restriction de mouvement était toujours là.
    C'est pas facile à voir, toute seule, avec un éclairage faible, et une jument qui est plus tentée de faire du trapèze au plafond du manège que de trotter gentiment au bout de sa longe, en faisant attention à pas se faire mal. L'emmerdeuse... (modifié par Niceday, le 07 janvier 11 à 17:41:15)

    aller en haut de la page

  • Avatar de vero vero membre

    vendredi 07 janvier 2011 à 18h24

    C'est bizarre, cette boiterie tres aigue qui disparait en 2 jours. Montez-la le jour precedant la visite en clinique (enfin, si elle n'est pas raide boiteuse deja, pauvre fille). Juste quelques autres pistes comme ca, etes-vous confiantesque votre selle est parfaitement adaptee et ajustee pour la jument? Mange-t-elle son foin dans un filet?

    aller en haut de la page

  • Avatar de Niceday Niceday membre

    vendredi 07 janvier 2011 à 18h49

    Vous avez raison, je proposerais au véto de la monter la veille.
    A priori, ma selle doit lui convenir, en tous cas, c'est celle que j'utilise depuis que j'ai la jument, une bonne selle de sellier du sud-ouest de la France, classique, avec un amortisseur de dos. J'ai essayé de changer de sangle, sans succès.
    Pas de filet à foin, je sais que c'est très mauvais pour les chevaux, tout comme les râteliers suspendus. De toutes façon, c'est inutile, elle ne gaspille pas.

    Je vais essayer de garder le cap malgré tous mes doutes, de mener les démarches de façon censée, dans l'ordre.
    La regarder se déplacer ce we, si possible me faire aider, la filmer si je peux.
    Si la restriction de mouvement est bien là, organiser la visite en clinique la semaine prochaine, en espérant avoir un moyen de transport et un créneau libre à la clinique et attendre le dépouillement des images.
    Après, on verra.
    Avec ou sans diagnostic, s'il faut la laisser au repos complet pendant des mois, j'attendrais.
    S'il faut la passer plusieurs fois à l'ostéo, je le ferais.
    S'il faut lui faire des exercices d'étirement ou des massages, je le ferais.
    Le plus dur pour moi, c'est cette putain d'incertitude.
    Si je pouvais inventer une machine à localiser la douleur, qu'est-ce que je serais contente...

    aller en haut de la page

  • Avatar de FLORALIE FLORALIE membre

    vendredi 07 janvier 2011 à 19h19

    J'allais le dire mais tout est dit... Ataxie !
    celà se vérifie en mettant le cheval sur un petit huit de chiffre

    aller en haut de la page J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence.
    On est tous le con de quelqu'un

  • Avatar de etrier etrier membre

    vendredi 27 septembre 2019 à 13h39

    Bonjour,
    Bien que ce post soit ancien, je viens chercher des avis car mon cheval a la C7 fracturée et compression médullaire sur la même zone.
    Les vétos ne sont pas avares de recommandation mis à part le moins de mouvement possible et donc à mettre en grand boxe avec nourriture et eau en hauteur.
    Ma question est le moins de mouvement possible uniquement de l'encolure ou le moins de mouvement possible de toute la bête.
    Est-ce que lui mettre un collier serait bien. Il a 26 ans et a toujours vécu au pré donc difficile de le mettre entre 4 murs pour 6 mois...

    aller en haut de la page


Répondre

Pour participer à cette discussion, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement !