Communiquer Forums Elevage Etalons LES ETALONS DE CO[…]

LES ETALONS DE COMPLET - Remettez-nous […]

flux RSS de la discussion"

sujet posté par books mercredi 28 janvier 2009 à 13h21

Partagez cet article sur Delicious Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Twitter

Pour sortir un peu des sentiers battus, envisagez-vous de mettre sur vos juments des jeunes étalons de complet gagnants du Lion ou de Pompadour de ces dernières années ?
En gros âgés entre 7 et 4 ans
Vous pensez à qui ?

dernière réponse

  • Avatar de HERICA HERICA membre

    samedi 07 février 2009 à 12h05

    Pour en revenir au sujet, je penses que les futurs craks de complet seront issus à grande majorité de parents issus d'origine CSO (vu le contexte des épreuves de CCE actuelles). Et donc que les jeunes étalons de complet prometteur seront issus de parents plutôt AUX ORIGINES CSO.

    aller en haut de la page

  • Avatar de books books membre

    samedi 07 février 2009 à 12h56

    HERICA :
    Pour en revenir au sujet, je penses que les futurs craks de complet seront issus à grande majorité de parents issus d'origine CSO (vu le contexte des épreuves de CCE actuelles). Et donc que les jeunes étalons de complet prometteur seront issus de parents plutôt AUX ORIGINES CSO.


    C'est ce qu'on observe si on regarde les origines des chevaux vendus aux ventes JFK. Néanmoins je crois que ne réussiront à un certain niveau que ceux qui ont aussi la locomotion pour le dressage, et notamment une galopade de qualité. Donc je crois que les croisement tournant à 50 % de sang ont un bel avenir s'ils sont croisés avec des chevaux selectionnés sur double aptitude CSO / dress, style les bois Margot, les Qredo, les Lucianno, les Lando, les Tinkas's, tous ces chevaux qui ont hérités d'une vraie locomotion, soit naturellemen, soit par croisement avec de l'étranger.

    aller en haut de la page http://www.123siteweb.fr/de-phylle

  • Avatar de adrien oc adrien oc membre

    samedi 07 février 2009 à 13h44

    Si vous avez le temps pour développer les spécificités de chaque positionnement d'éleveur sur 20 pages, moi je ne l'ai pas.

    Ce n’est pas un problème de temps. C’est un problème de manque d’intérêt. Alors plutôt que de faire une désagréable simplification je m’abstiens.
    Pour moi le vrai problème des français (et des forums) c’est que tout le monde se croit capable de disserter sur tout. Tout cavalier de D4 se sent pousser des ailes sur internet et donne des leçons pour sauver l’équipe de France, tout personne ayant fait naitre trois chevaux disserte sur les solutions pour sauver l’élevage français… personnellement je m’abstiens, surtout quand il s’agit de haut niveau (parce que ça ne me concerne pas).

    Bien entendu qu'il y a des éleveurs qui avancent,qui regardent ailleurs, bien entendu qu'il y en a qui arrivent à vendre plus facilement leurs produits parce qu'ils sont à l'écoute du marché et des clients, et encore heureux !!! Tiens Iguane sur ce forum dont je connais la démarche, en est un bon exemple, mais elle n'est pas la seule !

    Mais comme par hasard à chaque fois qu'on arrive sur un forum on se prend les mêmes remarques : pourquoi vous voulez des jeunes, pourquoi vous n'utilsez pas les vieux testés depuis 20 ans, les formats ont changé mais il faut toujours produire les mêmes coursiers, pourquoi vous voulez vous inspirer de ce qui se fait à l'étranger et qui marche, qu'est-ce que vous trouvez de mieux aux étalons étrangers qu'aux notres qui sont les meilleurs du monde ?, etc....

    Attendez ne mélangez pas tout.
    Je n’ai jamais dit qu’il fallait continuer à produire des chevaux de steeple pour faire du CCE. Au contraire. Et je vais même vous dire le fond de ma pensée : je ne crois pas aux performers de CCE pour produire des chevaux de CCE… (à quelques rares exceptions près).
    Ce que je regrette c’est qu’il y a des bons étalons en France et qu’on leur préfère des jeunes étrangers dont on connait mal la production et mal les origines. Qui connait sérieusement les origines étrangères ici ? (pas juste des noms, mais les mères, les qualités au modèle et allures de chaque courant de sang, le caractère…)
    A part Iguane qui est allé voir les étalons à l’étranger avant de les utiliser ???
    Et contrairement à ce que vous dites il y a des vieux étalons qui sont tout a fait dans le coup. Des chevaux de plus de 16 / 17 ans ou plus qui produisent des bons chevaux, adaptés au format moderne.

    Alors peut-être - et c'est assez bien vu - que les vrais éleveurs ne sont pas sur les forums, ils ont autre chose à faire, et que toutes ces remarques viennent de personnes qui se confortent dans leurs certitudes. Possible.

    Attendez un forum c’est un lieu de détente, ça part dans tout les sens, ça fait parti du concept. Moi-même si j’ai le temps de venir 30 min par jour sur equivista c’est que j’ai pas 10 chevaux à nourrir matin et soir…
    Il y a des vrais éleveurs qui viennent sur ce forum mais c’est certainement ceux qui interviennent le moins et qui sont les plus modérés…

    En attendant quand je vois les chevaux qu'on nous propose à la vente, leur prix et les commentaires : "il se déplace comme un cheval de dress ! il a un super modèle", j'ai envie de leur dire , oui un cheval de dress d'il y a 50 ans quand on sortait les purs sangs réformés sur les carrés !

    Là aussi c'est généralisateur, il y a des supers produits sur le marché, mais à quel prix ?

    A ouais mais attendez si vous allez dans des endroits où on prend les amateurs pour des tiroirs caisses et des pigeons c’est votre problème.
    Faut-il 10.000 euros pour trouver un bon trois ans prenant quatre ? Non.
    Il y a six mois un proche à acheté un trois ans correctement mis sous la selle. Des points de force au modèle, assez grand (il toise 1m70 aujourdhui), de l’air sous le ventre, manquant un peu de chic mais sérieux au modèle, tombant bien partout. Bonne locomotion, cadence au trot et rebond, de l’amplitude au galop avec un super équilibre. Facile (il changeait déjà de pied à la demande au bout de quelques séances), très franc sur les barres, régulier dans ses sauts, avec un joli coup de patte… bref un super cheval d’amateur pour le CCE ou le CSO… payé moins de 3000 euros.
    Jument AA, 1m65, chic et profonde, se déplaçant bien (elle a gagné les trois ans monté dans sa région), très franche, bon coup de patte… bref super cheval d’amateur… vendu 8000 à la finale des 4 ans CCE où elle s’est honorablement comportée…
    Etc… je pourrai vous donner dix exemples récents autour de moi…
    Et c’est d’ailleurs alarmant pour les éleveurs de voir que les bons chevaux d’amateurs se vendent aussi peu chers…
    Il y a peu de temps la responsable d'un des plus grands élevages de France, résolument tourné vers la modernité des modèles et des géniteurs, et qui bien sûr apporte du sang étranger, me disait: " Quand on a fait notre concours de foals il y avait un concours pas loin en même temps, les clients nous ont dit : il y a chez vous, et à côté c'est le moyen-âge"....

    Le problème est que les beaux foals ne font pas forcément les bons chevaux… il n’y a qu’a voir les foals qui se vendent des fortunes… bien peu se révèlent des bons chevaux… tout ça c’est du vent !
    Et malheureusement le cavalier amateur français (dont je fais parti) n’a pas le niveau et le temps de dresser certains chevaux allemands (j’ai bien dit certains, pas tous). Quand je vois certains chevaux issus d’origines allemands, ils sont certes splendides, super bons… mais trop difficile et trop long à dresser pour 90% des cavaliers français amateurs…
    Les éleveurs précurseurs qui sont allés aux étrangers dans les années 90 en reviennent quasiment TOUS les uns après les autres… je ne dis pas que le sang étranger n’a absolument aucun intérêt… mais toujours est il beaucoup de gens en reviennent aussi bien chez les amateurs que chez les pros…
    Quand Happy Vergoignan fait 93 juments ou Qredo de Paulstra 48 juments, vous croyez que c’est pour aller sauter des grosses barres ? Je pense plutôt que c’est pour faire des supers chevaux d’amateurs…

    tant qu'il n'y aura pas une obligation de sélection,

    Que voulez vous dire ?

    aller en haut de la page

  • Avatar de adrien oc adrien oc membre

    samedi 07 février 2009 à 13h44

    HERICA :
    J'ai autour de moi pas mal d'amateurs, et je peux dire que la "mode" interfère beaucoup dans le choix du SB. J'ai des chevaux nés chez moi chez des pros et là, la demarche a été différente. C'est les qualités déjà évoquées qui étaient recherchées.
    On se rend compte sur les concours que ces chevaux "mode", très rarement adaptés à la monte amateur, déçoivent de plus en plus. Je pense que dans quelques années leur nombre sera fortement réduit.


    100% d'accord!

    aller en haut de la page

  • Avatar de adrien oc adrien oc membre

    samedi 07 février 2009 à 13h45

    HERICA :
    Pour en revenir au sujet, je penses que les futurs craks de complet seront issus à grande majorité de parents issus d'origine CSO (vu le contexte des épreuves de CCE actuelles). Et donc que les jeunes étalons de complet prometteur seront issus de parents plutôt AUX ORIGINES CSO.



    100% d'accord! (bis)

    Le défi étant de trouver des origines près du sang qui sautent.

    Je pense que l'AA à sa carte à jouer dans ce contexte...

    aller en haut de la page

  • Avatar de Jiayjo Jiayjo membre

    samedi 07 février 2009 à 14h08

    J'ai vu que Allegreto et Diamant par exemple était recommandé CCE cette année!
    Qui l'aurait cru.. pas moi en tout cas!

    aller en haut de la page

  • Avatar de adrien oc adrien oc membre

    samedi 07 février 2009 à 18h16

    Jiayjo :
    J'ai vu que Allegreto et Diamant par exemple était recommandé CCE cette année!
    Qui l'aurait cru.. pas moi en tout cas!


    Peut être avec une jument ps?

    aller en haut de la page

  • Avatar de books books membre

    samedi 07 février 2009 à 21h33

    adrien oc :

    toute personne ayant fait naitre trois chevaux disserte sur les solutions pour sauver l’élevage français… personnellement je m’abstiens, surtout quand il s’agit de haut niveau (parce que ça ne me concerne pas).

    Je vous ferai remarquer que c'est vous qui souhaiteriez que je disserte, pour ma part vous m'avez demandé mon avis, je l'ai donné pour ne pas me défiler, et vous pourriez le respecter, même si vous n'êtes pas d'accord. Par ailleurs, je n'ai pas non plus critiqué le haut niveau précisément, j'ai même dit que celui-ci était la vitrine de notre élevage et que le travail de sélection y était fait depuis des décénies, c'est de tout le reste dont je parle, de l'élevage qui fournit vous, moi et monsieur tout le monde en chevaux.

    Attendez ne mélangez pas tout.
    Je n’ai jamais dit qu’il fallait continuer à produire des chevaux de steeple pour faire du CCE. Au contraire. Et je vais même vous dire le fond de ma pensée : je ne crois pas aux performers de CCE pour produire des chevaux de CCE… (à quelques rares exceptions près)

    et bien sur ce point nous sommes d'accord.

    A ouais mais attendez si vous allez dans des endroits où on prend les amateurs pour des tiroirs caisses et des pigeons c’est votre problème.
    Faut-il 10.000 euros pour trouver un bon trois ans prenant quatre ? Non.
    Il y a six mois un proche à acheté un trois ans correctement mis sous la selle. Des points de force au modèle, assez grand (il toise 1m70 aujourdhui), de l’air sous le ventre, manquant un peu de chic mais sérieux au modèle, tombant bien partout. Bonne locomotion, cadence au trot et rebond, de l’amplitude au galop avec un super équilibre. Facile (il changeait déjà de pied à la demande au bout de quelques séances), très franc sur les barres, régulier dans ses sauts, avec un joli coup de patte… bref un super cheval d’amateur pour le CCE ou le CSO… payé moins de 3000 euros.
    Jument AA, 1m65, chic et profonde, se déplaçant bien (elle a gagné les trois ans monté dans sa région), très franche, bon coup de patte… bref super cheval d’amateur… vendu 8000 à la finale des 4 ans CCE où elle s’est honorablement comportée…
    Etc… je pourrai vous donner dix exemples récents autour de moi…
    Et c’est d’ailleurs alarmant pour les éleveurs de voir que les bons chevaux d’amateurs se vendent aussi peu chers…

    J'ignore dans quelle région de france vous vous situez, mais chez moi, à moins de 10.000 euros vous n'avez rien de correct, ou un jeune au débourrage. Le jour où des bons chevaux se vendront 3000 euros par ici, effectivement je commencerai à m'inquiéter pour les éleveurs.
    Le problème est que les beaux foals ne font pas forcément les bons chevaux… il n’y a qu’a voir les foals qui se vendent des fortunes… bien peu se révèlent des bons chevaux… tout ça c’est du vent !

    Désolée, aux yeux d'un connaisseur, le beau foal est équipé dans sa morphologie des qualités indispensables à un sportif, et dans sa locomotion la souplesse, la force, l'utilisation du dos sont autant d'éléments qui permettent de déceler un potentiel. Bien sûr il faut savoir regarder un foal, et pas seulement craquer sur une jolie bouille fine !
    Et malheureusement le cavalier amateur français (dont je fais parti) n’a pas le niveau et le temps de dresser certains chevaux allemands (j’ai bien dit certains, pas tous). Quand je vois certains chevaux issus d’origines allemands, ils sont certes splendides, super bons… mais trop difficile et trop long à dresser pour 90% des cavaliers français amateurs…

    Alors là je trouve ça très grave ce que vous dites, et je crois que les cavaliers qui vous lisent vont être enchantés. Je suis sans doute sévère dans mon jugement sur un certain élevage français, mais vous l'êtes également dans votre jugement sur les cavaliers amateurs français. Dire carrément que nous sommes incompétents pour monter des chevaux allemands, et se complaire à des chevaux moins qualiteux et pouvant s'accomoder de nos insuffisances plutôt que de progresser, ça me laise songeuse...
    tant qu'il n'y aura pas une obligation de sélection,

    Que voulez vous dire ?

    J'ai déjà parlé de la sélection des juments, et des critères de jugement des étalons, je ne vais pas recommencer, c'est usant....

    aller en haut de la page http://www.123siteweb.fr/de-phylle

  • Avatar de adrien oc adrien oc membre

    samedi 07 février 2009 à 22h15

    Je vous ferai remarquer que c'est vous qui souhaiteriez que je disserte, pour ma part vous m'avez demandé mon avis, je l'ai donné pour ne pas me défiler, et vous pourriez le respecter, même si vous n'êtes pas d'accord. Par ailleurs, je n'ai pas non plus critiqué le haut niveau précisément, j'ai même dit que celui-ci était la vitrine de notre élevage et que le travail de sélection y était fait depuis des décénies, c'est de tout le reste dont je parle, de l'élevage qui fournit vous, moi et monsieur tout le monde en chevaux.


    Restons calme. Est-ce que je VOUS ai accusé de disserter dans tout les sens. Non. C’était une remarque générale.

    J'ignore dans quelle région de france vous vous situez, mais chez moi, à moins de 10.000 euros vous n'avez rien de correct, ou un jeune au débourrage. Le jour où des bons chevaux se vendront 3000 euros par ici, effectivement je commencerai à m'inquiéter pour les éleveurs.


    Le 1er en Bourgogne, le second dans le sud ouest…

    Désolée, aux yeux d'un connaisseur, le beau foal est équipé dans sa morphologie des qualités indispensables à un sportif, et dans sa locomotion la souplesse, la force, l'utilisation du dos sont autant d'éléments qui permettent de déceler un potentiel. Bien sûr il faut savoir regarder un foal, et pas seulement craquer sur une jolie bouille fine !

    Je connais une personne qui vend des chevaux et des étalons depuis à peu près 40 ans. Voici en substance ce qu’il m’a dit : « Tant qu’on faisait pas sauter les males au concours étalons, tout était basé sur le modèle et les allures. Donc j’achetais un certain nombre de foals avec du modèle, des allures et un bon papier. Depuis qu’on fait sauter les chevaux au concours étalon je n’achète plus de foals. »

    Et je suis d’accord avec lui. On peut détecter chez un foal un potentiel… mais pas un potentiel à sauter…
    Le modèle et l’aptitude sont deux choses différentes. Avoir les deux c’est l’idéal mais l’un et l’autre peuvent très bien ne pas cohabiter dans un même individu… donc bon, les concours de foals c’est bien pour le commerce…

    Alors là je trouve ça très grave ce que vous dites, et je crois que les cavaliers qui vous lisent vont être enchantés. Je suis sans doute sévère dans mon jugement sur un certain élevage français, mais vous l'êtes également dans votre jugement sur les cavaliers amateurs français. Dire carrément que nous sommes incompétents pour monter des chevaux allemands, et se complaire à des chevaux moins qualiteux et pouvant s'accomoder de nos insuffisances plutôt que de progresser, ça me laise songeuse...


    La mode des chevaux allemands peut mener à des situations marrantes (ou pas).

    Dans mon coin, le sud ouest, un certain nombre de cavaliers ayant du sentiment (mais pas trop le temps de bosser leur chevaux sur le plat) ont beaucoup gagné en B1. Et ils ont pu gagner parce qu’ils montaient des AA « old type ». Des chevaux à qui on peut trouver beaucoup de défauts mais avec un courage, un coup de patte et un sens de la barre qui leur permettait de gagner sans être vraiment dressé.

    Bref un beau jour le cavalier dit « on va passer aux choses sérieuses, je file en Allemagne chercher un cheval pour sauter plus haut »… malheureusement une fois le cheval allemands bourré de qualités arrivé en France, le type se rend compte qu’il ne gagne plus… parce que l’autre, qui est sans doute un super cheval, et bien il à besoin d’être bossé plus souvent sur le plat, avec plus de rigueur et quand le bonhomme le met dans la merde sur un tour… il fait faute.

    Je ne suis pas sévère avec les cavaliers amateurs. Mais quand on est amateur on a un travail ou des activités annexes prenantes (du style enfants ou études)… Bref on rarement le temps de monter plus de deux ou trois fois par semaine. Donc on à besoin d’un bourriquot qui puisse tourner malgré ça…

    Je n’ai jamais dit ça :

    « Dire carrément que nous sommes incompétents pour monter des chevaux allemands, et se complaire à des chevaux moins qualiteux et pouvant s'accomoder de nos insuffisances plutôt que de progresser ».


    Pour moi un cheval qui « s’accommode de nos insuffisances » n’est pas moins qualiteux… bien au contraire… c’est même ce qu’on appelle un super cheval.

    Et c’est justement parce qu’on peut trouver des choses fantastiques en France (que ce soit au niveau des cavaliers ou des chevaux !) que la mode des chevaux étrangers me saoule…

    Heureusement les modes passent… il n’y a qu’a voir les nombreux appels aux retours vers le « SF » qu’on peut lire un peu partout… de personne qui ont réclamé il y a dix ans « l’ouverture vers l’étranger »…

    Il y a même une vente aux enchères de chevaux exclusivement français qui vient de se créer ! C’est dire…

    Peut être que je me trompe mais quand je me balade sur les concours de M&A ou les jeunes chevaux, j’ai pas l’impression que les chevaux « qualiteux » sont si rares que ça… pour gagner en CSI peut être pas, mais des bons chevaux je trouve que ce n’est pas si rare que ça…

    je ne vais pas recommencer, c'est usant....


    Ah ok. Ben désolé de vous user alors…

    aller en haut de la page

  • Avatar de books books membre

    samedi 07 février 2009 à 22h30

    Il y a quand même une chose qui m'amuse dans votre raisonnement : d'un côté vous défendez les étalons français en ces termes, je vous cite :

    Ce que je regrette c’est qu’il y a des bons étalons en France et qu’on leur préfère des jeunes étrangers
    Vous dénoncez une mode qui fait fureur, et quelques lignes plus loin vous nous dites : Les éleveurs précurseurs qui sont allés aux étrangers dans les années 90 en reviennent quasiment TOUS les uns après les autres…

    Alors où en est-on exactement ?
    Tout le monde va à l'étranger ou tout le monde en revient ?

    De plus en plus d'étalons étrangers dans les catalogues de nos plus grands étalonniers français...chercheraient-ils donc tous à faire faillite, si tout le monde en revient ?
    De plus en plus de produits à demi étrangers, et étrangers en concours, à tous les niveaux, et de la demande pour cela....tout ce monde là serait-il masochiste ?

    C'est sûrement la réponse !

    aller en haut de la page http://www.123siteweb.fr/de-phylle

  • Avatar de books books membre

    samedi 07 février 2009 à 22h38

    Ceci étant, toute cette discussion ne manque pas d'amusement pour quelqu'un qui va utiliser un jeune étalon à moitié français, et qui connait suffisamment l'allemagne (pour y avoir directement acheté à plusieurs reprise sans conseil professionnel et dans la langue), ses chevaux, ses étalons, son équitation, pour pouvoir dire qu'il y a effectivement pas mal d'écrémage à faire dans toute la vague de jeunes étalons étrangers qui fleurissent chaque année dans les catalogues, et qu'il faudrait peut-être aussi envisager de faire.

    But this is an other story...

    aller en haut de la page http://www.123siteweb.fr/de-phylle

  • Avatar de adrien oc adrien oc membre

    samedi 07 février 2009 à 22h43

    books :
    Il y a quand même une chose qui m'amuse dans votre raisonnement : d'un côté vous défendez les étalons français en ces termes, je vous cite :

    Ce que je regrette c’est qu’il y a des bons étalons en France et qu’on leur préfère des jeunes étrangers
    Vous dénoncez une mode qui fait fureur, et quelques lignes plus loin vous nous dites : Les éleveurs précurseurs qui sont allés aux étrangers dans les années 90 en reviennent quasiment TOUS les uns après les autres…

    Alors où en est-on exactement ?
    Tout le monde va à l'étranger ou tout le monde en revient ?

    De plus en plus d'étalons étrangers dans les catalogues de nos plus grands étalonniers français...chercheraient-ils donc tous à faire faillite, si tout le monde en revient ?
    De plus en plus de produits à demi étrangers, et étrangers en concours, à tous les niveaux, et de la demande pour cela....tout ce monde là serait-il masochiste ?

    C'est sûrement la réponse !


    Et bien les "Pro" ont été majoritaires parmis les 1eres personnes ayant utilisé les étrangers. Et beaucoup en reviennent.

    La mode à mis quelques années à se propager aux éleveurs amateurs. Et beaucoup d'éleveurs amateurs sont "en plein dedans" alors que lers en sortent...

    J'ai jamais entendu quelqu'un dire "je cherche un demi étranger"!?!

    Avec un 25% des juments françaises saillies par des Se je ne vois pas comment il ne pourrait pas y a voir de plus en plus de "demi étrangers" en concours...

    tout ce monde là serait-il masochiste


    Bonne question.

    En même temps on ouvre nos épreuves jeunes chevaux au étrangers alors qu'elles sont censés mettre en valeur les chevaux français. Super effet quand un cheval étrangers gagne à fontainebleau quand des gens viennent acheter des chevaux... (les allemands n'ont pas fait cette erreur).

    En même temps on à agréé tout et n'importe quoi à produire en SF (et je vous parle même pas des AA...) si bien que plein de jeunes étalons français ne sont pas testés en tant que reproducteur(les allemands n'ont pas fait cette erreur - bis).

    En même temps vous avez des ventes aux encheres françaises où il y a un % de chevaux étrangers incroyable (alors que normalement une vente aux encheres française doit aider les éleveurs français à vendre leur production > (les allemands n'ont pas fait cette erreur - re bis)

    Vous avez dit masochiste?

    aller en haut de la page

  • Avatar de MAIKO33 MAIKO33 membre

    samedi 07 février 2009 à 23h59

    Il y a même une vente aux enchères de chevaux exclusivement français qui vient de se créer ! C’est dire…


    Vous pouvez nous dire de quelle vente il s'agit ?

    Merci

    aller en haut de la page

  • Avatar de Marlene Marlene membre

    dimanche 08 février 2009 à 00h13

    adrien oc :

    Dans mon coin, le sud ouest, un certain nombre de cavaliers ayant du sentiment (mais pas trop le temps de bosser leur chevaux sur le plat) ont beaucoup gagné en B1. Et ils ont pu gagner parce qu’ils montaient des AA « old type ». Des chevaux à qui on peut trouver beaucoup de défauts mais avec un courage, un coup de patte et un sens de la barre qui leur permettait de gagner sans être vraiment dressé.
    (...)
    Je ne suis pas sévère avec les cavaliers amateurs. Mais quand on est amateur on a un travail ou des activités annexes prenantes (du style enfants ou études)… Bref on rarement le temps de monter plus de deux ou trois fois par semaine. Donc on à besoin d’un bourriquot qui puisse tourner malgré ça…
    (..)
    Pour moi un cheval qui « s’accommode de nos insuffisances » n’est pas moins qualiteux… bien au contraire… c’est même ce qu’on appelle un super cheval.

    Allez, on détend..La preuve par l'image...c'est de ça dont on pqrle, non ?
    Voila comment les amateurs du Sud se débrouillent pour gagner le dimanche à dos d'anglos...même pas honte..

    vous voyez il y a de la place pour tout le monde..enfin moi perso je préfère ça à une reine de beauté mais bon...surtout chacun fait comme il veut...mais il y a encore des amateurs comme moi qui mettront des sous sur des chevaux vieille mode, alors il faut continuer à en élever quand même aussi..

    aller en haut de la page

  • Avatar de SharX SharX administrateur

    dimanche 08 février 2009 à 07h44

    Merci pour ta photo Marlène Cela nous permet de remettre un peu de perspective dans tout cela.

    Nous avons assisté hier à la réunion SHF dont nous parlions en page d'accueil, et de grands professionnels du sport se sont exprimés face à de grands professionnels de l'élevage. Nous vous ferons un compte rendu bientôt mais c'était très instructif. Dans les grandes lignes, et comme l'a souligné Jan Tops maintes fois, il faut produire des chevaux sains, d'abord. Du sang, de la force, des productions différentes pour des utilisations différentes oui...Mais des chevaux sains.

    L'accés à un statut osthéo articulaire et à un protocole "compréhensible" et realisé selon des critères précis et systématiques me semble primordial. D'autant plus en complet. Je me faisais donc la réflexion en relisant ce sujet: pourquoi n'aborde t'on pas ce "détail" ? Comment definir, et verifier, la "bonne lisibilité" de ce paramètre lorsqu'on utilise des étalons étrangers "plus ou moins" connus?

    Je me souviens d'une opinion de Seni sur un étalon connu que tu avais vu au Hannovre, me semble t'il. Tu avais été bien déçu. Mais si tu n'avais pas pu te deplacer, aurais tu été en mesure de trouver des informations sur l'état articulaire de cet animal?

    aller en haut de la page La maison ne recule devant aucun sacrifice.

  • Avatar de books books membre

    dimanche 08 février 2009 à 11h01

    MAIKO33 :
    Il y a même une vente aux enchères de chevaux exclusivement français qui vient de se créer ! C’est dire…

    Vous pouvez nous dire de quelle vente il s'agit ?

    Merci

    Les ventes JFK.
    Mais les pères étrangers de ces chevaux français, on en parle pas....

    aller en haut de la page http://www.123siteweb.fr/de-phylle

  • Avatar de books books membre

    dimanche 08 février 2009 à 11h09

    Je rappelle juste qu'on parle de complet, et de chevaux dressés et travaillés pour dérouler aussi la reprise de dressage. Pas des mobylettes comme j'en vois tous les WE qui sautent dans tous les sens avec un cavalier qui monte dessus quand il a le temps.

    Je ne crois pas que le complet soit une discipline où on puisse ne pas travailler son cheval quasi tous les jours. Enfin je suis peut-être encore élitiste à ce niveau...

    je rappelle aussi que sélection ne veut pas dire interdiction de reproduction. Simplement tout ce qui n'est pas agréé, ne porte pas le label du stud book, ce qui permet de garantir une qualité "vendeuse" de la "marque".
    Ex : une mauvaise jument hanovrienne ou Holsteiner est refusée elle ne peut du coup plus reproduire qu'en Deutsches Reitpferd = registre cheval de selle en France pour comparer. Quand il achète, l'acheteur sait quelle qualité il achète.

    aller en haut de la page http://www.123siteweb.fr/de-phylle

  • Avatar de books books membre

    dimanche 08 février 2009 à 11h20

    SharX :
    . Je me faisais donc la réflexion en relisant ce sujet: pourquoi n'aborde t'on pas ce "détail" ?

    A mon sens parce que nous sommes très loin du sujet initial, moi j'aimerais beaucoup qu'on y revienne au sujet initial 3LES JEUNES ETALONS DE COMPLET, car tous ces dicours ne me sont d'aucune utilité, et sans sans aucune utilité non plus pour les éleveurs professionnels qui de toute façon font leur travail comme ils l'entendent loin des forums. J'ai surtout l'impression qu'on discute, parce qu'on a pas grand chose à dire de concret sur le sujet de base.
    Comment definir, et verifier, la "bonne lisibilité" de ce paramètre lorsqu'on utilise des étalons étrangers "plus ou moins" connus?

    Je me souviens d'une opinion de Seni sur un étalon connu que tu avais vu au Hannovre, me semble t'il. Tu avais été bien déçu. Mais si tu n'avais pas pu te deplacer, aurais tu été en mesure de trouver des informations sur l'état articulaire de cet animal?



    En France quand on se fournit aux HN, il semble que ce soit assez transparent, puisque les résultats du protocole Denoix sont indiqués dans les fiches étalons, sauf pour les nouveaux, et précisément j'attends cette information par l'ANSF concernant QUIVA pour confirmer ma réservation.
    On peut du reste toujours se procurer cette information auprès de l'ANSF, en la demandant.
    Pour les studs books Hannovriens et Holsteiners,l'OCD et le statut ostéo articulaires sont des critères d'acceptation de l'étalon à l'agrément. Donc là je pense pas trop de soucis à se faire. En revanche les autres stud-books, ne sont pas tous aussi transparents, je pense au Z....

    Mais vous avez totalement raison sur ce point , une norme européenne en la matière serait une bonne chose.
    Et je disais un peu plus haut que de l'écrémage serait à faire dans les catalogues d'étalons étrangers, c'est un des critères qu'il faudrait mettre en avant.

    Mais j'en revient toujours au même, pourquoi demander la perfection aux étalons, et notamment étrangers, quand on continue en élevage amateur, et peut-être chez certains pros, à mettre des juments qui ne sont pas "saines" à la repro, pour rentabiliser leur entretien ? La selection des juments, j'y reviens sans cesse....

    aller en haut de la page http://www.123siteweb.fr/de-phylle

  • Avatar de adrien oc adrien oc membre

    dimanche 08 février 2009 à 11h44

    Marlene :
    adrien oc :

    Dans mon coin, le sud ouest, un certain nombre de cavaliers ayant du sentiment (mais pas trop le temps de bosser leur chevaux sur le plat) ont beaucoup gagné en B1. Et ils ont pu gagner parce qu’ils montaient des AA « old type ». Des chevaux à qui on peut trouver beaucoup de défauts mais avec un courage, un coup de patte et un sens de la barre qui leur permettait de gagner sans être vraiment dressé.
    (...)
    Je ne suis pas sévère avec les cavaliers amateurs. Mais quand on est amateur on a un travail ou des activités annexes prenantes (du style enfants ou études)… Bref on rarement le temps de monter plus de deux ou trois fois par semaine. Donc on à besoin d’un bourriquot qui puisse tourner malgré ça…
    (..)
    Pour moi un cheval qui « s’accommode de nos insuffisances » n’est pas moins qualiteux… bien au contraire… c’est même ce qu’on appelle un super cheval.

    Allez, on détend..La preuve par l'image...c'est de ça dont on pqrle, non ?
    Voila comment les amateurs du Sud se débrouillent pour gagner le dimanche à dos d'anglos...même pas honte..

    vous voyez il y a de la place pour tout le monde..enfin moi perso je préfère ça à une reine de beauté mais bon...surtout chacun fait comme il veut...mais il y a encore des amateurs comme moi qui mettront des sous sur des chevaux vieille mode, alors il faut continuer à en élever quand même aussi..


    Voila le genre de chevaux que j'adore, malgré ses défauts...

    aller en haut de la page

  • Avatar de SharX SharX administrateur

    dimanche 08 février 2009 à 11h50

    Dis donc, Books, tu es en train de nous faire de la modération?

    Si comme tu dis, ces discours ne te sont d'aucune utilité, je vais donc les reserver aux autres qui s'interessent aux status ostéo articulaires des étalons qui les tentent, et au fait que chez les étrangers, ce ne soit pas toujours communiqué de façon très lisible, voire pas du tout (cela arrive chez nous aussi mais ça se remarque...).

    Donc oui, nous sommes bien d'accord, c'est nécessaire, aucune contradiction donc... De là à penser que tout est toujours limpide dans les studs books mentionnés plus haut, ce n'est pas le cas. Demandez donc a Seni si vous ne me croyez pas.

    aller en haut de la page La maison ne recule devant aucun sacrifice.


Répondre

Pour participer à cette discussion, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement !