S'identifier

mot de passe oublié

(*) Champ requis

s'inscrire

publicité

En ligne

Aucun autre membre.

publicité

Annoncez sur equivista.fr

publicité

Communiquer Forums Le site Equivista.fr Actualités Equivi[…] Récidive pour l'a[…]

Récidive pour l'abattoir de […]

flux RSS de la discussion"

sujet posté par Equivista jeudi 13 février 2014 à 23h33

Partagez cet article sur Delicious Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Twitter

actualité publiée par ij59, le jeudi 13 février 2014 à 23h33
afficher cette actualité

Cysoing : huit mois de prison pour l’éleveur de chevaux indélicat Par la rédaction pour Nord Eclair, Publié le 07/02/2014
Par Chantal DAVID

"Ce jeudi, un éleveur de chevaux de Pévèle a été condamné à huit mois de prison ferme. Il n’a pas été question de trafic de viande de cheval mais l’ombre a néanmoins plané, sur une affaire allant des prairies de Cysoing aux abattoirs de Valenciennes.

L’éleveur n’est pas venu à la barre. Il est poursuivi pour escroqueries, faux et usage de faux et sept contraventions concernant le transport d’animaux, leurs mauvaises conditions d’accueil, du travail dissimulé etc. Deux jeunes femmes se sont portées partie civile ainsi que l’association Brigitte Bardot, représentée hier par Me Marie Huré avocate au barreau de Paris.

L’une des deux victimes, Cécile P., est venue spécialement de l’Oise. C’est elle qui a mené l’enquête perçant à jour la petite entreprise frauduleuse d’Alain D. Tout commence fin 2012 quand elle passe une annonce sur le Bon Coin pour trouver à son cheval de 17 ans une retraite paisible. Elle reçoit en retour un mail d’une certaine Julie Gasser qui se présente comme une jeune fille passionnée de cheval et habitant un coin de paradis à Cysoing. Au fil des mails, photos de campagne à l’appui, Julie gagnera la confiance de Cécile P. Au point que cette dernière, qui dans un premier temps, comptait vendre son cheval, finit par le donner à cette famille si accueillante. Les transactions sont menées tantôt par la jeune femme, tantôt par M. et Mme Gasser, ses parents. Il faudra une quinzaine de jours pour que Cécile P. s’aperçoive que la famille discute avec elle sous une fausse identité.

« En saucisson à Valenciennes »

En attendant, Amos est parti dans le Nord le 2 février. On donne même des nouvelles par mail à Cécile P. Les choses se gâtent lorsque la jeune femme réclame des photos de l’animal. Il lui faudra pas mal d’obstination pour finir par découvrir que M. Gasser est en fait M. D. qui se présente à elle comme marchand de chevaux et la prévient dans la foulée que si elle veut revoir son cheval, « il est en saucisson aux abattoirs de Valenciennes ». Et elle apprend que l’animal a été abattu deux jours après son départ pour Cysoing. Elle porte plainte et mène son enquête en parallèle en passant notamment une fausse annonce de « cheval à vendre » à laquelle mord M. D. Il sera établi que M. D. a fait de faux papiers à Amos pour le présenter aux abattoirs. Ces papiers signés par un vétérinaire peu regardant ont permis à l’animal de finir sur un étal de boucherie alors qu’il est bardé de vaccins et médicaments, donc impropre à la consommation. De plus, M. D. n’est pas habilité à vendre de la viande de cheval. Au cours de l’audience, le président Jean-Marc Defossez soulignera que 24 chevaux ont été frauduleusement vendus par M. D. aux abattoirs de Valenciennes…

Au cours de son enquête, Cécile P. va rencontrer une autre victime. Samantha M. habite Mouchin dans la Pévèle. Elle aussi a passé une annonce sur le Bon Coin et a été contactée par M. D. Son cheval est une bête de compétition de bon niveau. M. D. convient de l’acheter 1 000 euros et paie 400 euros d’acompte avant de l’embarquer. Samantha M. ne reverra ni son cheval, ni la somme d’argent dûe. Elle a été, hier, néanmoins déboutée de sa plainte pour escroquerie : si M. D. l’a arnaquée, il ne lui a pas menti sur son identité.

Hier à l’audience, la procureure Valérie Lecrohart a requis 12 mois de prison avec sursis assortis d’interdiction d’exercer et un total de contraventions de 2 600 euros. Elle a considéré M. D. comme « particulièrement malhonnête et organisé, avec des pratiques immorales au mépris des animaux et des gens. Même s’il n’est pas poursuivi pour cela, le dossier démontre qu’il a vendu en circuit de boucherie chevaline, de la viande impropre à la consommation. » Le tribunal est allé au-delà des réquisitions en condamnant M. D. à huit mois de prison ferme. "

Enquête après la découverte d'un trafic de viande de cheval, un abattoir de Valenciennes concerné ?france3.fr 29.08.13

"Une enquête a été ouverte après la découverte d'un trafic de chevaux de selle écoulés frauduleusement dans l'alimentation humaine dans l'est de la France. Un réseau belge aurait été découvert. Un abattoir de Valenciennes serait concerné.



Un "réseau mafieux belge" serait parvenu "à contourner frauduleusement notre réglementation sanitaire" en rachetant à des centres équestres ou des particuliers des chevaux de selle pour les faire abattre après avoir soigneusement falsifié leurs carnets de santé, rapportent de concert la Coordination rurale (syndicat agricole minoritaire) et la Fédération nationale des éleveurs professionnels d'équidés (FNEPE).

Des maquignons complices promettaient aux propriétaires concernés une "retraite paisible" à leurs montures - qui finissaient en réalité à l'abattoir.
Les animaux partaient alors en Belgique où leurs carnets de santé étaient alors falsifiés, puis ils revenaient en France pour y être abattus. Leur viande était bien vendue comme viande de cheval mais le problème est que "les trois quarts des chevaux de selle ont reçu un traitement médicamenteux qui
les rend impropres à la consommation humaine", rappelle à l'AFP Jacques Largeron, président de la FNEPE.


La filière de production de viande de cheval n'est pas touchée par ce trafic.

Selon l'éleveur, le trafic aurait été découvert dans l'abattoir d'Alès (Gard). Des abattoirs à Pézenas (Hérault) et Valenciennes (Nord) seraient également concernés. "La filière de production de viande de cheval n'est pas touchée par ce trafic", tient aussi à préciser M. Largeron.

Contacté par l'AFP, le ministère de l'Agriculture confirme qu'une enquête est en cours, sans pouvoir préciser à ce stade où elle a été ouverte. Aucun détail sur l'ampleur de ce trafic n'a pu être non plus précisé pour l'instant.
Le ministère souhaite par ailleurs rappeler qu'au moment du scandale de la viande de cheval, la Commission européenne s'était engagée à mettre en place un fichier d'identification unique et centralisé des équidés dans l'Union européenne.

Ce fichier n'est toutefois toujours pas mis en place, a-t-il précisé. L'hiver dernier, des courtiers et entrepreneurs peu scrupuleux avaient vendu de
la viande de cheval (moins chère) en la présentant comme du boeuf. Cette viande avait atterri dans des plats préparés, notamment des lasagnes, censés contenir uniquement de la viande bovine."

Trafic de viande de cheval : l’abattoir de Valenciennes «tombe des nues» Par la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 30/08/2013
Par La Voix du Nord

"Nous vous relations hier les accusations de trafic de viande de cheval mettant en cause l’abattoir de Valenciennes. Jean-Pierre Pessot, directeur du site, a certifié dès hier matin que son entreprise était « mise hors de cause par les services de l’État ». Il est, dit-il, « Tombé des nues » en apprenant la nouvelle dans la presse, et ne comprend pas pourquoi son abattoir a été cité, aux côtés de ceux d’Alès (Gard) et Pézenas (Hérault), entre autres.

De con côté, une vétérinaire belge nous a certifié que seuls trois chevaux étrangers (dont un belge) avaient été abattus à Valenciennes, mettant l’abattoir également hors de cause.

Selon le procureur de Charleville-Mézières, chargé de l’enquête, « des vétérinaires belges et français auraient falsifié les carnets de santé des chevaux pour les faire passer en viande propre à consommer ».

Un « mafieux » belge ?

Ce qui les laisserait à penser que les abattoirs ont eux-aussi été abusés. Le dossier devrait se déplacer prochainement du côté du parquet de Montpellier ou Marseille et non à Valenciennes.

Selon la Coordination rurale (2e syndicat agricole français) et la Fédération nationale des éleveurs professionnels d’équidés (FNEPE), c’est un réseau mafieux belge qui aurait mis en place ce trafic. Il aurait acheté des chevaux de selle à des centres équestres ou des particuliers, en leur promettant une retraite paisible.

Il aurait ensuite falsifié leurs carnets de santé et tenté de les faire abattre pour les écouler dans l’alimentation humaine, alors que beaucoup de chevaux de loisirs ont reçu un traitement médicamenteux qui les rend impropres à la consommation, rapportent.

La fraude pourrait donc bien venir d’une falsification des carnets de santé, mettant hors de cause les abattoirs français, donc celui de Valenciennes. Les parties se renvoient la balle, promettant une action en justice pour faire toute la lumière sur cette affaire plus complexe qu’il n’y paraît."

NDLR: Tellement complexe qu'apparemment aucune vérification sérieuse ne semble être mise en place depuis et cela, malgré les nombreuses "affaires".
Amis cavaliers, "un cheval, ça ne se donne pas! (à un étranger)"
Cette escroquerie est vieille comme le monde.

PS: mis à la une à la demande de pafam, avec des ajoûts personnels; ces tristes faits divers secouent le monde équestre nordiste et soulèvent bien des questions.
  • Avatar de Aran Ægyr Aran Ægyr membre

    vendredi 14 février 2014 à 16h24

    Exact, on ne donne pas son cheval à un étranger croyant qu'il va lui donner une retraite heureuse !

    Et dans ma naïveté, j'en ai eu la triste et douloureuse expérience. J'ai donné mon cheval à une personne avec la promesse d'en prendre soin. Peu de temps après, j'ai appris qu'il avait été revendu à un maquignon qui lui-même l'avait amené à l'abattoir.
    Ce n'est pas cette fin là que je rêvais pour mon cheval.

    aller en haut de la page « Apprends à écouter ton coeur, à lire les signes du destin et par-dessus tout, à aller au bout de tes rêves ».

    Ecrivain brésilien, Paulo Coelho

  • Avatar de books books membre

    vendredi 14 février 2014 à 22h59

    Par ces temps de crise; plus que jamais il faut être conscient que le "bon samaritain" qui prend un vieux cheval avec tous les coûts véto que cela peut engendrer au fil des années est quasiment un mythe...
    Mais quand cette charge devient lourde pour nous qui en avons profité dans ses bonnes années, nous nous plaisons à y croire....

    Jamais au grand jamais je ne donnerai un vieux qui n'a plus aucune utilité pour son acquéreur. (modifié par books, le 14 février 14 à 23:02:08)

    aller en haut de la page http://www.123siteweb.fr/de-phylle

  • Avatar de nozie nozie membre

    samedi 15 février 2014 à 13h31

    IL y a bientôt deux ans, j'ai passé une petite annonce pour trouver un équidé à donner pour tenir compagnie à mon poulain, avant et après son sevrage... Un homme m'a répondu, et après quelques discussions, j'ai fais 300km pour aller récupérer son poney hongre (qu'il avait déja sauvé de maltraitances) d'environ 20 ans... A ce jour, Indien est toujours avec moi, il est nourrit deux fois par jour (sûrement un peu trop... ), il voit le maréchal dès que besoin, il est vermifugé et a même des cures d'arpagophytum car il a un soucis d'arthrose sur un membre... Il est fantastique...

    Autant je ne peux pas dire que je ne vendrais jamais mes poulains, mais Indien lui, a l'immunité, il mourra chez moi..

    Donc effectivement, je ne donnerais pas un cheval à quelqu'un que je ne connais pas... Mais je suis bien contente que quelqu'un m'ait fait confiance...

    aller en haut de la page Soyez insatiables.... Soyez fous...

  • Avatar de pafam pafam membre

    samedi 15 février 2014 à 22h19

    Merci à Isabelle d'avoir publié cet article dans les news. Ce sujet me tient à cœur car cela se passe plus que dans ma région, mais carrément dans les villages alentours.
    Ici, les cavaliers connaissaient l'existence de ce soit-disant "éleveur". Cela n'a jamais été un éleveur de quoi que ce soit, il a toujours fait du commerce de petits chevaux (petits prix, pas de papiers, croisements improbables,etc.). Il est connu pour être un maquignon qui a toujours fait beaucoup de trafic. Il ne connait absolument rien aux chevaux. Mais là où nous avons été tous sidérés c'est sur la complicité supposée d'un véto... que nous connaissons bien aussi !

    aller en haut de la page

  • Avatar de del27 del27 membre

    dimanche 16 février 2014 à 16h38

    Bonjour

    Si vous avez était victimes je vous invite a me rejoindre sur la page

    https://www.facebook.com/groups/271620446329597/

    Et vous verrez comment en très peu de temps il met des chevaux dans un état l'lamentable et croyez moi qu'on a pas fini d'entendre cette affaire car je travail en synergie avec la fondation Brigitte bardot merci pour les eux .

    aller en haut de la page

  • Avatar de ij59 ij59 rédacteur

    lundi 17 février 2014 à 09h36

    Ce qui est fou dans cette histoire, entre autre choses..., c'est qu'il y a 6 mois, en août 2013, les mêmes faits étaient signalés au même endroit.
    Et pourtant, il ne semble y avoir eu aucun renforcement des vérifications.
    A quoi cela sert-il de nous obliger à pucer nos chevaux?
    L'Etat ne fait RIEN.
    Le fait de saisir des associations semble le seul recours...

    aller en haut de la page

  • Avatar de Flika Flika membre

    lundi 17 février 2014 à 12h37

    ij59, le 17 février 14 à 09h36
    Ce qui est fou dans cette histoire, entre autre choses..., c'est qu'il y a 6 mois, en août 2013, les mêmes faits étaient signalés au même endroit.
    Et pourtant, il ne semble y avoir eu aucun renforcement des vérifications.
    A quoi cela sert-il de nous obliger à pucer nos chevaux?
    L'Etat ne fait RIEN.

    Bah... avec la réduction du nombre de fonctionnaires, cela ne risque pas de s'arranger.
    Il y a des secteurs plus proritaires que d'autres et un manque cruel de personnel dans TOUTES les missions de controle.

    aller en haut de la page

  • Avatar de ij59 ij59 rédacteur

    lundi 17 février 2014 à 17h39

    En collant de bonnes grosses amendes, je suis sûre que des fonctionnaires un peu désoeuvrés (il y en a) pourraient devenir assez "rentables" et même s'éclater dans leur travail de "justiciers", qui sait?
    Et puis, ça éviterait à certains de "tomber des nues"....

    aller en haut de la page

  • Avatar de Flika Flika membre

    lundi 17 février 2014 à 20h08

    Isabelle, si seulement ça pouvait etre aussi simple...

    aller en haut de la page

  • Avatar de pafam pafam membre

    lundi 17 février 2014 à 22h03

    Bonjour del27. J'ai eu écho de vos messages à ce sujet sur Facebook mais je n'y suis pas connectée. Je suis quand même stupéfaite du nombre de chevaux et donc de propriétaires que cela a touché

    aller en haut de la page

  • Avatar de ij59 ij59 rédacteur

    aller en haut de la page

  • Avatar de pafam pafam membre

    jeudi 20 février 2014 à 22h01

    Vous avez vu ! Quand j'ai posté le 15/02/14 à ce sujet j'ai fait attention au vocabulaire que j'employait pour ne pas être taxée de diffamation mais je vois que la presse n'est pas tendre ("margoulin, une éthique en toc...") (modifié par pafam, le 20 février 14 à 22:03:49)

    aller en haut de la page

  • Avatar de ij59 ij59 rédacteur

    jeudi 27 février 2014 à 09h46

    aller en haut de la page

  • Avatar de Aran Ægyr Aran Ægyr membre

    jeudi 27 février 2014 à 19h54

    Il a le culot de se poser en victime

    aller en haut de la page « Apprends à écouter ton coeur, à lire les signes du destin et par-dessus tout, à aller au bout de tes rêves ».

    Ecrivain brésilien, Paulo Coelho

  • Avatar de books books membre

    samedi 01 mars 2014 à 22h26

    Ca reste une belle ordure par rapport à ceux qu'il a abusés (usurpation d'identité et falsification de papiers si tout cela s'avère vrai) mais lorsqu'il soulève l'hypocrisie de ceux qui n'assument pas,et son statut d'engraisseur, il ne faut pas se leurrer, il y en a pas mal, par les temps qui courent qui sont bien contents que de telles personnes existent. Mais qui ne s'en vantent pas.

    Dupire...porte bien son nom cet homme !

    aller en haut de la page http://www.123siteweb.fr/de-phylle

  • Avatar de isa 37 isa 37 membre

    dimanche 02 mars 2014 à 09h43

    Il illustre en tout cas très bien, ce que j'évoquais dans un autre sujet, à savoir qu'il vaut mieux faire très attention de choisir un bon avocat, tous ne se valant pas, contrairement a ce que veut nous faire croire, officiellement bien sur, l'ensemble de cette profession, trop heureuse d'entretenir ce mythe pour ne pas que leur clients ne viennent trop fouiner dans leurs affaires; certains clients risqueraient alors de découvrir qu'ils ont perdu du fait d'une ou plusieurs énormes erreurs de leur avocat parce que celui-ci n'a fait que survoler leur affaire, et connaissant bien personnellement plusieurs avocats, c'est plus courant qu'il n'y parait. (modifié par isa 37, le 02 mars 14 à 09:45:18)

    aller en haut de la page

  • Avatar de Sélune Sélune membre

    lundi 03 mars 2014 à 17h26

    Je suis d'accord qu'il y a beaucoup d'hypocrisie sur le devenir des vieux chevaux.... Les gens ne veulent pas les assumer financièrement et sont bien content de les refiler lorsqu'ils en achètent un autre sans trop se poser de question sur leur devenir .
    Pour ma part les chevaux que je ne souhaite pas voir en saucisson et bien je les garde et je les assume! Les autres à partir du moment où je les vends alors je ne vais pas empêcher les futurs propriétaires de les faire abattre pour une raisons x ou y.
    Après je ne cautionne pas l'usurpation d'identité etc...

    aller en haut de la page

  • Avatar de pafam pafam membre

    mardi 04 mars 2014 à 00h17

    C'est intéressant ce droit de réponse ! Alors certes c'est bien connu ici que quand on veut se débarrasser d'un cheval qu'on ne veut plus entretenir c'est D. qu'il faut appeler, on sait aussi que des clubs ou des élevages qui veulent faire disparaître un cheval discrètement l'appellent aussi mais il ne faut pas tout mélanger quand même !
    Le journaliste a tenté de décrire le personnage pour planter le décor ! Lisez entre les lignes, regardez les activités annexes, ici D. est connu pour avoir toujours eu des moyens de revenus "marginaux"

    aller en haut de la page

  • Avatar de books books membre

    mardi 04 mars 2014 à 09h51

    J'ai rebondi sur l'hypocrisie, car en effet lorsqu'il met cet argument en avant, il marque un point. Mais je ne l'ai pas pour autant innocenté de tout le reste.
    Comme j'ai dit, ça reste une belle ordure....ou pour le moins un sacré magouilleur.

    aller en haut de la page http://www.123siteweb.fr/de-phylle

  • Avatar de ocadine ocadine membre

    mardi 20 août 2019 à 19h51

    ce monsieur continue son commerce sous couvert d une ASSOCIATION .... Double commerce, avant les ventes : les appels aux dons et les dons affluent
    il y a peu elle vendait une MULE présumée Pleine https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10211888947619017&set=p.10211888947619017&type=3&theater , elle était aussi sur le bon coin d ailleurs (mais pas pleine ! )

    Après une belle cagnotte (et d autres , voir sur google )
    http://www.clicanimaux.com/collecte-5686-urgence-abattoir-6-chevaux-a-sauver-avant-jeudi-#top-comments

    encore un miracle !!!!! la mule de deux ans présumée pleine en urgence abattoir mi juillet , a rajeuni ! et les "parrainages " continuent

    https://www.facebook.com/dreamrescue02/posts/510897089718729?__xts__=68.ARCYp7OxmYdWlO633tNpsYHtPKswLkueMjw339sgLk0[...]

    aller en haut de la page


Répondre

Pour participer à cette discussion, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement !