S'identifier

mot de passe oublié

(*) Champ requis

s'inscrire

publicité

En ligne

Aucun autre membre.

publicité

Annoncez sur equivista.fr

publicité

S'informer Actualités Décès de William […]

Décès de William Roycroft, le héros des Jeux de Rome

le 02 juin 2011 à 09h52 par ij59

Bill Roycroft et Our Solo sur le cross des JO de Rome Bill Roycroft et Our Solo sur le cross des JO de Rome

William "Bill" Roycroft, le légendaire cavalier de Complet australien, s'est éteint, samedi dernier, à l'âge de 96 ans. Né en 1915, fils d'agriculteurs sur une exploitation de vaches laitières, décrit comme un fantastique et passionné homme de cheval, Bill Roycroft fut sélectionné en CCE pour 5 Olympiades successives: Rome 1960, Tokyo 1964, Mexico 1968, Munich 1972 et Montréal 1976. Une régularité dans sa carrière sportive qu'il ne partageait qu'avec 4 autres athlètes australiens. Il était titulaire d'un autre record national, celui du médaillé olympique le plus âgé grâce au Bronze acquis, alors qu'il avait 61 ans, lors des jeux de Montréal, sur une épreuve de cross qui fut extrêmement éprouvante. Le plus âgé des médaillés olympiques australiens encore en vie était surtout connu pour l'exploit réalisé à Rome en 1960 lors de sa première participation Olympique à l'âge de 45 ans.
Sur le parcours de cross, il fit à Rome une chute sévère suite au panache de son cheval Our Solo qui, dans sa chute, se réceptionna sur son cavalier. A moitié assommé, tenant à peine debout, William Roycroft s'était remis en selle et avait malgré tout terminé le parcours. A l'arrivée, mis sous oxygène, il avait été immédiatement transporté à l'Hôpital en hélicoptère. Ce seul fait lui aurait déjà valu une gloire certaine mais l'histoire ne s'arrête pas là.
Le lendemain, pour le test CSO final, l'équipe d'Australie se retrouva dans une situation périlleuse. Seuls deux concurrents, Laurie Morgan et Neale Lavis, étaient à même de prendre le départ, ce qui disqualifiait l'équipe. En effet, en plus de l'hospitalisation de leur valeureux co-équipier, la monture de Brian Crago s'était blessée et ne pouvait prendre le départ. Commotionné, sous sédatifs, avec d'importantes contusions et lésions musculaires s'ajoutant à une fracture de la clavicule, William Roycroft était cloué à l'hôpital, les médecins refusant de le laisser sortir. Le matin de l'épreuve de Saut d'Obstacles, l'opiniâtre cavalier australien voulut sortir contre avis médical. Les médecins tentèrent de l'en empêcher et refusèrent de lui rendre ses vêtements. William les menaça alors de partir en caleçon! Finalement, grâce à sa détermination, on lui fit signer une décharge et il fut autorisé à sortir pour rejoindre son équipe en difficulté. Bourré d'antalgiques, incapable de se pencher, ses équipiers durent l'habiller pour le Jumping et littéralement le porter en selle et lui mettre les rênes dans les mains. Raide comme un piquet, et pour cause, Bill Roycroft effectua néanmoins un magnifque sans-faute, en n'utilisant qu'une seule main, et permis à l'Australie de remporter l'Or par équipe, une première équestre pour cette nation.
Légitimement, cet exploit eut un retentissement national d'envergure et donna au Complet australien un élan qui perdure toujours.
Porte-drapeau pour l'Australie à Mexico en 1968, Bill Roycroft remporta le Bronze de même que pour sa dernière participation olympique à Montréal.
Source d'inspiration pour les cavaliers australiens, William Roycroft transmis également sa passion et son talent à ses trois fils, Wayne, Barry et Clarke, tous trois complétistes olympiques qui participèrent chacun aux Jeux aux côtés de leur père.
Un homme de cheval s'en est allé.


http://www.equestrian.org.au/?Page=26165


1 commentaire sur le forum au sujet de cette actualité