S'identifier

mot de passe oublié

(*) Champ requis

s'inscrire

publicité

En ligne

Aucun autre membre.

publicité

Annoncez sur equivista.fr

publicité

Communiquer Forums Forum principal Soins, santé du c[…] cornage?

sujet posté par chloeb91 samedi 13 décembre 2008 à 13h30

Partagez cet article sur Delicious Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Twitter

bonjour, je voudrais savoir ce qu'est le cornage.
majument souffle fort au travail ( trot galop) cependant elle a 15 ans et on m'a dit que cela se developpait plus tot.
j'aimerais savoir ce qui peu produire le fait qu'un cheval souffle for ( comme une gene) alors qu'au début on ne le remarquait pas.
merci de vos reponses

répondre

  • Avatar de pafam pafam membre

    jeudi 03 novembre 2011 à 21h51

    Je vous souhaite que cela marche parce que ce n'est pas évident de maintenir un cheval qui corne dans le sport. Souvent cela empire avec le temps.

    aller en haut de la page

  • Avatar de schascha schascha membre

    vendredi 04 novembre 2011 à 07h49

    Merci pr les predictions :-(. On verra cmt se deroule l'annee 2012 puisque on ne le connait que peu :-/

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de Annegaelle Annegaelle membre

    lundi 29 décembre 2014 à 17h39

    Bonjour à tous,

    Je fais remonter ce sujet qui me tient particulièrement à coeur car mon cheval est atteint de cornage depuis sa naissance.

    Je me suis beaucoup interrogée quant aux solutions ou non à apporter à cette pathologie d'autant que mon véto et mon coach étaient plutôt contre toute intervention chirurgicale et que le cheval, outre le bruit qu'il fait quand il respire, va très bien et est performant en concours hippique.

    Des chevaux au plus haut niveau en CSO ont été cornards, je pense notamment à Vigo d'Arsouilles et il n'a jamais été opéré... On m'a également beaucoup dit qu'il y avait des complications chroniques liées à l'opération : toux, fausse route, etc...

    J'ai toutefois pris la décision d'opérer le cheval la semaine prochaine, il a 7 ans, est en pleine progression et je me dis que c'est maintenant ou jamais et que même si ça ne changera rien sur le plan de sa technique de saut et qu'il ne sera sans doute pas plus performant avec cette opération, il ne sera plus dans cette détresse respiratoire qui est tout de même un peu dur à constater quand on est sur le cheval...

    Il va être opéré à la Clinique de Grosbois par le Docteur Rossignol qui est un spécialiste du cornage et qui a développé une technique particulière où le cheval est opéré debout, fortement sédaté mais pas couché. Cette technique a le mérite d'éviter les risques inhérents à l'anesthésie générale mais aussi de permettre de mieux jauger le degré d'ouverture des voies respiratoires lors de la pose de la prothèse.

    J'ai une totale confiance dans ce praticien à la fois passionné, compétent et accessible, j'espère que cette opération aidera mon cheval à mieux respirer et à rendre son travail plus agréable...

    Si l'un de vous a déjà fait opérer son cheval du cornage, à Grosbois selon cette technique, ou ailleurs, je serais très intéressée par lire vos témoignages.

    Quant à moi, si cela vous intéresse, je vous tiendrai informé des résultats et des suites de l'opération.

    aller en haut de la page

  • Avatar de Elliot Elliot membre

    lundi 29 décembre 2014 à 18h48

    Un cheval de course appartenant à un ami a été opéré ainsi il y a six mois. Cela n'a rien résolu mais il était averti que ce n'était pas du 100%. En revanche, il ne va pas plus mal non plus, cela n'a pas eu d'effet négatif sur son état et c'est déjà une consolation pour son propriétaire.

    aller en haut de la page

  • Avatar de Annegaelle Annegaelle membre

    mercredi 14 janvier 2015 à 17h31

    Chose promise, chose due, un petit retour sur l'opération du cornage de mon cheval.

    A son arrivée à la clinique nous avons refait un bilan complet endoscopique au repos et embarqué.

    Bien que le cheval fasse un bruit important lorsqu'il respire, il est apparu que son cornage était, même à l'effort, à un grade III (sur IV), donc ses voies aériennes ne sont pas totalement bouchées à l'effort, le bruit viendrait en fait de ses cordes vocales distendues du fait de l'hémiplégie du larynx dont il souffre.

    La pose de prothèse n'était donc pas indiquée compte tenu de ce grade. Il m'a donc été proposé deux options :
    - soit une ablation des cordes vocales et des ventricules qui a pour effet de légèrement améliorer la voie respiratoire et de supprimer le bruit ;
    - soit la greffe d'un nerf cervical sur le larynx. Cette option permettrait de presque rémission puisque le larynx retrouverait une certaine tonicité.

    Compte tenu de la lourdeur de cette 2e option (anesthésie générale, 3 mois d'arrêt, 9 à 12 mois pour voir le résultat) et de la gène respiratoire qui n'était finalement pas si importante, j'ai opté pour la première opération qui ne comporte pas d'incision puisque tout se fait au laser.

    J'ai récupéré mon cheval 3 jours après l'opération en parfaite santé, il a 15 jours de box et 15 jours de paddock avant de reprendre le travail, nous devons surveiller une fois par an que son hémiplégie ne se dégrade pas.

    Je ne vous cache pas que ça a été un peu difficile de le voir dans l'incapacité d'hennir et que j'espère que cette opération va réellement l'aider à mieux respirer.

    La suite à la reprise du travail.

    aller en haut de la page

  • Avatar de Elliot Elliot membre

    vendredi 30 décembre 2016 à 15h47

    Bonjour annegaelle, ça a donné quoi, la reprise du travail pour ton cheval?

    aller en haut de la page


Répondre

Pour participer à cette discussion, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement !