S'identifier

mot de passe oublié

(*) Champ requis

s'inscrire

publicité

Annoncez sur equivista.fr

Communiquer Albums photo Petites News entre amis Photo 5 sur 7

Petites News entre amis - photo 5/7

ajoutée le mercredi 05 janvier 2011 à 13h39 par ij59

"Cocaïne et Vermifuge". L'Agence Américaine de Lutte contre la Drogue a fait savoir que la proportion de Lévamisole, ou sel d'Hydrochloride, anthelmintique utilisé pour le bétail, retrouvé dans les lots de cocaïne saisis était en très nette augmentation. En effet, les traficants utilisent cette molécule depuis plusieurs années pour couper la drogue, la cocaïne surtout et peut-être l'héroïne également. Présent dans 1/3 de la cocaïne saisie aux USA en 2008, le Lévamisole serait maintenant retrouvé dans plus des 2/3 des saisies à des taux de concentration variés. La molécule a été détectée dans les analyses d'urine de 80 à 90% des consommateurs de Cocaïne de la Côte Ouest des Etats-Unis. Les raisons de cette généralisation: un coût extrêmement faible au mg, une apparence et un goût non perçus par les utilisateurs, facile à se procurer et à mélanger, et plus important, il semble que ce produit agisse au niveau de la biochimie cérébrale en améliorant les réactions dopaminergiques avec augmentation d'effet de la drogue consommée. Le souci, c'est que cette substance s'attaque au système immunitaire et peut provoquer chez l'homme une grave maladie auto-immune (agranulocytose) et des infections dermatologiques inquiétantes, la peau des toxicomanes présentant de larges tâches noires nécessitant une chirurgie plastique si le traitement tarde. Ce vermifuge est donc en passe de devenir un problème de santé mondial.
http://www.time.com/time/health/article/0,8599,1955112,00.html (modifié par ij59, le 05 janvier 11 à 14:28:51)

"Cocaïne et Vermifuge". L'Agence Américaine de Lutte contre la Drogue a fait savoir que la proportion de Lévamisole, ou sel d'Hydrochloride, anthelmintique utilisé pour le bétail, retrouvé dans les lots de cocaïne saisis était en très nette augmentation. En effet, les traficants utilisent cette molécule depuis plusieurs années pour couper la drogue, la cocaïne surtout et peut-être l'héroïne également. Présent dans 1/3 de la cocaïne saisie aux USA en 2008, le Lévamisole serait maintenant retrouvé dans plus des 2/3 des saisies à des taux de concentration variés. La molécule a été détectée dans les analyses d'urine de 80 à 90% des consommateurs de Cocaïne de la Côte Ouest des Etats-Unis. Les raisons de cette généralisation: un coût extrêmement faible au mg, une apparence et un goût non perçus par les utilisateurs, facile à se procurer et à mélanger, et plus important, il semble que ce produit agisse au niveau de la biochimie cérébrale en améliorant les réactions dopaminergiques avec augmentation d'effet de la drogue consommée. Le souci, c'est que cette substance s'attaque au système immunitaire et peut provoquer chez l'homme une grave maladie auto-immune (agranulocytose) et des infections dermatologiques inquiétantes, la peau des toxicomanes présentant de larges tâches noires nécessitant une chirurgie plastique si le traitement tarde. Ce vermifuge est donc en passe de devenir un problème de santé mondial.  
http://www.time.com/time/health/article/0,8599,1955112,00.html

Commentaires

Pas de commentaires.


Ajouter un commentaire

Pour commenter cette photo, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement !