S'identifier

mot de passe oublié

(*) Champ requis

s'inscrire

publicité

En ligne

Aucun autre membre.

publicité

Annoncez sur equivista.fr

publicité

Communiquer Forums Elevage Elevage de chevaux argus des jeunes […]

argus des jeunes chevaux qui peut m'aider ?

flux RSS de la discussion"

sujet posté par chal dimanche 09 mai 2010 à 12h58

Partagez cet article sur Delicious Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Twitter

Eleveur amateur, j'achète également régulièrement des jeunes chevaux.
Un mystère est quand même toujours présent : pourquoi les jeunes chevaux (entre 3 et 6 ans révolus) passent du simple au triple du prix à qualité et papiers équivalents ?
Pouvez vous me proposer un "argus" du jeunes cheval ? (à titre personnel, ça va de soi !)

dernière réponse

  • Avatar de richlem richlem membre

    mercredi 20 avril 2011 à 16h32

    nellynicolas, le 20 avril 11 à 16h28
    richlem, le 20 avril 11 à 16h08


    Dans ce cas pourquoi ne pas travailler avec l'éleveur et partager les risques de gains comme de perte, ça minimise pour les deux. C'est une idée comme ça.


    Tout à fait d'accord ou en acheter une partie, d'ailleurs cela nous arrive de le faire, mais il n'est pas tjs évident de trouver des éleveurs pret à jouer le jeux et pas tjs simple de ce mettre d'accord sur le partage des frais. Le risque c'est qu'il y en a tjs un qui risque de se sentir lésé.
    (modifié par richlem, le 20 avril 11 à 16:33:36)

    aller en haut de la page

  • Avatar de BEON89 BEON89 membre

    mercredi 20 avril 2011 à 16h35

    attention à l'effet "crise", cependant.
    Pour vous, la bonne nouvelle est que les chevaux se vendront à leur vraie valeur.
    Mais la mauvaise nouvelle, c'est qu'il y aura aussi moins d'acheteurs...

    Et pour les chevaux de qualité, avec la baisse des engagés en concours et le développement des catégories Club (où on n'a pas besoin de chevaux qui ont fait les 6 ans A...), ils ne seront peut-être plus si faciles à vendre.

    On risque de tourner en rond...
    Mais j'espère me tromper ! (modifié par BEON89, le 20 avril 11 à 16:37:00)

    aller en haut de la page

  • Avatar de schascha schascha membre

    mercredi 20 avril 2011 à 20h45

    Dans ce cas pourquoi ne pas travailler avec l'éleveur et partager les risques de gains comme de perte, ça minimise pour les deux. C'est une idée comme ça.

    Celui ki travail le cheval a trop souvent tendance a penser que son boulot est bien plus important et vaut plus d'argent que les 3 ans d'elevage de ce cheval. Et pourquoi s'emmerder a fr du travail gratos alors que des investisseurs moyens de tous bord acceptent de payer 600 eur/mois !
    Je ne crois pas que le prix des poulains va vraiment augmenter, il n'y a plus vraiment de raison a cela puisque on ne peut baser la future qualite d'un cheval sur sa genetique contrairement a il y a qq annees. Par contre des saillies hors de prix ne seront plus prise pr des juments " banales" voir plus de sallie du tout.
    Le juste d'un poulain est celui que les acheteurs lui donnent de part sa genetique et son modele. Le juste prix est au moins le prix de revient ... Au dela c'est le reve qui prend le dessus, ou la rarete du papier.
    La difference entre un bon 3 ans et un bon 4/5/6 ans et de bien plus de 2/3000 eur ! c'est certain ! Si toutefois le prix de 4/5/6 ans quand il avait 3 ans n'etait pas surestime.

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de nellynicolas nellynicolas membre

    mercredi 20 avril 2011 à 21h16

    schascha, le 20 avril 11 à 20h45
    Dans ce cas pourquoi ne pas travailler avec l'éleveur et partager les risques de gains comme de perte, ça minimise pour les deux. C'est une idée comme ça.

    Celui ki travail le cheval a trop souvent tendance a penser que son boulot est bien plus important et vaut plus d'argent que les 3 ans d'elevage de ce cheval. Et pourquoi s'emmerder a fr du travail gratos alors que des investisseurs moyens de tous bord acceptent de payer 600 eur/mois !


    Je ne parle d'arrangement avec un cavalier, mais avec un investisseur.

    aller en haut de la page

  • Avatar de schascha schascha membre

    mercredi 20 avril 2011 à 21h33

    Oui pq pas ... Mais cmt fais ton ? L'achat pr moitie du 3 ans par l'investisseur ? Ensuite paiement du travaille divise par 2 et vente divise par 2 ? Oui pq pas ... Bonne idee mais encore faudra-t-il etre d'accord sur le travail, les concours, etc .. D'un cote vs avez l'eleveurs qui connait son cheval voir comment travailler un cheval ( ss pouvoir le fr ) et de l'autre une personne qui veut un benef le plus vite possible ( pr la majorite d'entre eux ) sans compter le cavalier avec qui il faut composer ... a moins d'etre en osmose ... et un travail, unr collaboration en tte confiance, c'est le genre de situation qui cree des tensions. Mais moi je suis pour un arrangement dans ce genre mais ss les ennuis qui vont avec.
    Je pense avoir trouver 1 voir 2 cavaliers capable de monter mes jeunes juste au concours, moi en plat ( fini le cso ) moyennant un tarif moindre par mois mais + de 10 % de com a la vente. 2 cavaliers sans pretentions, mais relativement bon pour des 4/5/6 ans sans "preparation chevaux", qui sont "contents" qu'on leur fasse confiance en leur confiant des
    chevaux ... Mais on verra dans 2 ans ....

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de gwada gwada membre

    mercredi 20 avril 2011 à 22h19

    oui, les idées d'assos sont pas mal, après dur dur de trouver LA bonne personne....

    et sinon, vous semblez vous accorder à dire qu'un 4/5ans vaut bien plus que 2/3000 euros qu'un 3ans, à valeur égale bien sur....

    donc en reprenant l'exemple de la jument 4ans, vendue en fin d'année après les CC4ans (dont la finale) et ayant bien figuré, si elle est vendue 15000euros, à combien aurait-elle pu être vendue à 3ans? est-ce que 10000euros c'est correct? en dessous ou au dessus du marché? et ds ce cas, cette même jument vendue foal aurait pu avoir quel prix? même si j'imagine que vendue foal, le rêve est aussi pris en compte.....

    bref, des fourchettes de prix?

    merci bcp

    aller en haut de la page

  • Avatar de youpi youpi membre

    jeudi 21 avril 2011 à 10h07

    gwada, le 20 avril 11 à 22h19
    oui, les idées d'assos sont pas mal, après dur dur de trouver LA bonne personne....

    et sinon, vous semblez vous accorder à dire qu'un 4/5ans vaut bien plus que 2/3000 euros qu'un 3ans, à valeur égale bien sur....

    donc en reprenant l'exemple de la jument 4ans, vendue en fin d'année après les CC4ans (dont la finale) et ayant bien figuré, si elle est vendue 15000euros, à combien aurait-elle pu être vendue à 3ans? est-ce que 10000euros c'est correct? en dessous ou au dessus du marché? et ds ce cas, cette même jument vendue foal aurait pu avoir quel prix? même si j'imagine que vendue foal, le rêve est aussi pris en compte.....

    bref, des fourchettes de prix?

    merci bcp


    Je comprends vos interrogations mais vous posez des questions, qui a mon sens ne peuvent pas avoir de réponses car trop de paramètres entrent en jeu.

    si on veut rester sur un point de vue purement comptable en ce qui concerne votre dernier exemple, la jument de 4 ans vendue 15000 euros en fin de saçson ne devrait pas être achetée 10 000 euros à 3 ans. En effet, une saison de 4 ans aura coûté plus de 5000 euros (pension, cavalier, véto, engagement, transports, ferrure, vitamines...) et de plus, en l'acquérant à 3 ans vous n'avez absolument pas la certitude qu'elle va effectivement réaliser une bonne saison de 4 ans donc il doit y avoir une "prime au risque".

    Mais finalement tout cela ne tient pas la route. Combien de 3 ans qui sautent mal en liberté et qui se révélent sous la selle ? Votre 3 ans ne vaudrait pas un clou mais bien dressé pourrait prendre de la valeur à 4 ans. A contrario, combien de 3 ans qui sautent des montagnes en liberté et ne savent pas reproduire cette qualité avec un cavalier sur le dos ou ont un mental qui ne permet pas d'enchainer un tour...

    Bref, à moins d'avoir une machine à voyager dans le temps, difficle de raisonner sur le prix d'un 3 ans en fonction de sa performance à la finale des 4 ans !!

    aller en haut de la page

  • Avatar de schascha schascha membre

    jeudi 21 avril 2011 à 12h32

    Plus on les achete jeune, plus le reve intervient dans le prix ... Et ce dernier dependra aussi du nombre de personnes susceptible d'etre interesses par ce produit.
    Le prix a 4 ans est base entre autre et surtout sur ses resultats sportifs ....
    Le prix a 3 ans serait base sur .... Bcp de speculation sur ses capacites a bien evoluer.
    Je crois qu'il n'y a que l'eleveur qui peut pretendre savoir car il a vu evoluer son produit depuis son plus jeune age ... L'acheteur ne voit que le produit au moment mm, le jugement peut etre fausse surtout si ces 2 mm personnes ne sont pas sur la mm longueur d'onde quant a la qualite d'un bon cheval de sport.

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de gwada gwada membre

    jeudi 21 avril 2011 à 15h32

    oki, je vous comprends....

    et du coup, entre 8 et 15000euros pour un 3ans, ce n'est pas forcément exagéré? moi je trouvais ça excessif comparé à un 4/5ans ayant bien tourné....


    mais j'en déduis donc que le rêve coute cher, lol... si un bon 4ans, en fin d'année de CC avec une bonne finale est vendu 15000euros et qu'il aurait pu être vendu ce même prix à 3ans, c'est qd même pas gratifiant de faire valoriser......

    mais bon, comme vous dites, plus le loulou est jeune plus on achète du rêve....
    par contre, la réalité est vite dur à encaisser (ds tous les sens du terme....)

    aller en haut de la page

  • Avatar de youpi youpi membre

    jeudi 21 avril 2011 à 17h15

    gwada, le 21 avril 11 à 15h32
    oki, je vous comprends....

    et du coup, entre 8 et 15000euros pour un 3ans, ce n'est pas forcément exagéré? moi je trouvais ça excessif comparé à un 4/5ans ayant bien tourné....


    mais j'en déduis donc que le rêve coute cher, lol... si un bon 4ans, en fin d'année de CC avec une bonne finale est vendu 15000euros et qu'il aurait pu être vendu ce même prix à 3ans, c'est qd même pas gratifiant de faire valoriser......

    mais bon, comme vous dites, plus le loulou est jeune plus on achète du rêve....
    par contre, la réalité est vite dur à encaisser (ds tous les sens du terme....)


    Effectivement ,pour l'éleveur la valorisation d'un bon 3 ans sur une saison de 4 ans n'est pas très rentable.
    Parce que, très franchement, moi qui suis naisseur, quand je fait naître un poulain, et que j'ai compté le prix de la saillie, l'entretien du poulain et de la mère pendant 3 ans, l'amortissement de la mère (ben oui, si mes juments sont indicées c'est parce que j'ai investi pendant des années pour leur faire faire une carrière sportive) et si le poulain se présente bien à 3 ans, je ne vais pas le commercialiser à moins de 10 000 euros (minimum).

    Si derrière, je lui fait faire une saison de 4 ans qui s'avère correcte, je ne pourrais malheureusement pas rentrer dans mes frais car il sera difficle de trouver un acheteur d'un 4 ans à 17-20 KE (et je le comprends !!).
    Donc, au final, les 4 ans c'est bien pour des 3 ans qui ont du mal à se vendre parce que c'est toujours mieux de valoriser le cheval pour réussir à le vendre (même si on y laisse un peu de plumes) plutôt que de rester avec un cheval sur les bras !
    Maintenant, s'il se présente bien à 3 ans soit on le vend tout de suite soit on est prêt à attendre jusque 5-6 ans en espérant que la qualité se confirme et là, on pourra peut-être le vendre un bon prix.

    en conclusion,
    - vous êtes acheteur : mieux vaut acheteur un 4 ans qui a démontré ses capacités sur un tour, ça vous reviendra moins cher que d'acheter un bon 3 ans et de lui faire faire une saison de 4 ans à vos frais. (et puis, au moins vous êtes sur de ce qu'il vaut sous la selle)

    - vous êtes vendeur : meiux vaut vendre à 3 ans ou attendre 5-6 ans sans faire de saison à 4 ans.

    aller en haut de la page

  • Avatar de schascha schascha membre

    jeudi 21 avril 2011 à 18h58

    Quelle sagesse youpi .. :-) le mieux evidemment est de vendre poulain entre 6 et 8000 eur si il est bien ne genetiquement parlant, bien sur ses jambes ....
    Conclusion, etre "eleveur" c'est beaucoup de passion, peu de raison.
    Etre acheteur c'est beaucoup de raison et peu de passion.
    Un 3 ans entre 8000 et 15000 eur, c'est pr le premier cas (8000 eur) un cheval en moins sur les bras, la chance de ne pas devoir investir dans une pension travail mais une rentabilite ridicule ou une perte minime / pr le 2eme cas ( 15000 eur) de la chance, une bonne intuition 3 ans auparavant, l'assirance de pouvoir eventuellement couvrir les frais des autres produits tj a la maison.

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de TWISTERS TWISTERS membre

    jeudi 21 avril 2011 à 21h28

    Que penser alors d'une Foal achetée avec un très bon papier , certe , mais dont la mère n'a pas concouru , ce qui ne donne pas de plus-value commerciale à ce Foal ni de démontrer les bonnes dispositions sportive de sa mère en même temps que de diminuer les frais de l'éleveur , c'est simplement mathématique comme observation .
    Combien peut on estimer globalement cette transaction ?

    aller en haut de la page

  • Avatar de gwada gwada membre

    jeudi 21 avril 2011 à 21h28

    ok,

    merci bcp à vous de ces analyses persos.....

    bon j'espère maintenant que vous pourrez encore me conseiller, enfin me donner vos avis....
    voilà, imaginons que je trouve une jument de 3ans, achetée donc aux environs de 10000, pour garder, valoriser et ensuite avoir comme poulinière...
    déjà à 10000, suis-je ds une bonne fourchette? suite aux dernières réponses, j'imagine que oui....
    donc, plusieurs options s'offriraient à moi, lesquelles se font svt et sont (à vos yeux) pas mal....
    sachant qu'on imagine bien sur que la jument ait les capacités/aptitudes pour les options envisagées et moi pas bcp de moyens mais assez pour faire valoriser cette jument.... et sachant que si elle peut durer ds le tps en concours, je privilégierai sa carrière et tenterai le TE mais bon, on est trèèèès loin de ça et déjà si cette hypothétique jument peut faire bonne figure jusqu'en CC5ansA, voir en 6ans, ce serait le TOP!!!! mais tout ça pour dire, que je préfère (si j'ai le choix) mettre en concours à partir de 5ans seulement, 4ans, je trouve ça tot....

    bref.... les options:
    soit, j'attends 1an et je fais valoriser dès 4ans, puis tant qu'elle peut et ensuite repro.....
    soit j'attends 2ans, un bon prédébourrage et du pré puis elle attaque directement en 5ans A....
    soit débourrage, repro à 3ans puis elle attaque les 5ans....

    qu'en pensez vous?

    sachant que si c'est pour cette année, ce sera p-e trop tard pour mettre une 3ans en repro? non? ou alors, faut vite que je trouve ma perle...

    aller en haut de la page

  • Avatar de gwada gwada membre

    jeudi 21 avril 2011 à 21h34

    TWISTERS, le 21 avril 11 à 21h28
    Que penser alors d'une Foal achetée avec un très bon papier , certe , mais dont la mère n'a pas concouru , ce qui ne donne pas de plus-value commerciale à ce Foal ni de démontrer les bonnes dispositions sportive de sa mère en même temps que de diminuer les frais de l'éleveur , c'est simplement mathématique comme observation .
    Combien peut on estimer globalement cette transaction ?


    alors je suis novice totale et ne suis pas bien placée pour répondre mais j'imagine que ça dépend de bcp bcp de paramètres, surtout pour un foal où comme dit schascha un foal est vendu avec le rêve qu'il représente....

    mais par contre, pour parler juste du manque de perf de la mère, si le papier est bon, la souche aussi, le croisement aussi et qu'elle produit bien, avec des produits déjà en concours, je pense que le fait que la mère n'ait pas été sortie n'est pas un problème... pas mal de bonnes juments avec bonne souche et bons papiers ont été directement mise à la repro... je trouve ça dommage mais bon, ça n'enlève pas leur valeur intrinsèque.... c'est juste moins commerciale, sauf si excellente souche....

    aller en haut de la page

  • Avatar de TWISTERS TWISTERS membre

    jeudi 21 avril 2011 à 21h38

    Pour une valorisation chez un cavalier professionnel il faut compter une fourchette annuelle de 6700 E à 7500 E en moyenne

    aller en haut de la page

  • Avatar de nellynicolas nellynicolas membre

    jeudi 21 avril 2011 à 21h39

    Perso, je ferais exploiter à 4/5/6 ans en ne faisant que quelques 3/4 tours à 4 ans et beaucoup d'extérieur.

    Débuter directement sur les 5 ans A, je le ferais pas en B oui et si elle progresse et est à l'aise passer en A après quelques parcours.
    Repro et ensuite compétition, je le ferais pas non plus.

    En tant que futur poulinière, le mieux est qu'elle soit indicée le plus possible. Après à vous de voire selon son potentiel sur quelle hauteur et dans quel type d'épreuve elle à le plus de chance d'obtenir cet indice à savoir si vous continuer après les 6 ans, comme dans votre 1er option.

    aller en haut de la page

  • Avatar de gwada gwada membre

    jeudi 21 avril 2011 à 21h51

    ok, donc pour vous, repro à 3ans puis valorisation c'est non.... pourquoi? vous pensez que c'est dur après pour reprendre la "forme" d'une jument de sport et pas d'une poulinière? je demande ça car ce sont mes craintes....

    et comment est le niveau pour les 4ans? est-ce possible de tenter qq parcours en CCE et CSO? puis pousser à 5ans ds la discipline la plus appropriée?



    et sinon, pour en revenir à la question de twisters, voici mon avis perso:
    si la souche est top, les origines superbes, le croisement judicieux et le résultat top, je pense que le fait que la mère n'ait pas tourné importe peu... surtout si elle a déjà une prod qualiteuse.... du coup, je pense que le prix n'est pas influencé par ce paramètre, ou alors très peu....
    par contre, à l'inverse, si une souche n'est pas extra mais que la mère a un trèèèès bon indice, j'imagine que là, le prix entre les foals de deux juments de souche équivalente, une ayant très bien performé et l'autre jamais, bein le prix du foal de la première devrait être plus conséquent....
    mais tout ça, ce ne sont que mes suppositions.... qqn peut me dire ce qu'il en est en vrai? suis je à coté de la plaque ou ds l'esprit du marché actuel?

    merci

    aller en haut de la page

  • Avatar de nellynicolas nellynicolas membre

    jeudi 21 avril 2011 à 21h57

    Oui effectivement, j'ai entendu un éleveur regretter ce choix sur une de ses juments cat elle avait du mal à se mettre en route et reprendre sa ligne (dos).
    Cela peut avoir comme ne pas avoir une incidence, je joue la prudence et préfère encore un TE qu'une gestation.
    Et si le poulinage se passe mal

    aller en haut de la page

  • Avatar de boze boze membre

    vendredi 22 avril 2011 à 09h53

    nellynicolas, le 21 avril 11 à 21h57
    Oui effectivement, j'ai entendu un éleveur regretter ce choix sur une de ses juments cat elle avait du mal à se mettre en route et reprendre sa ligne (dos).
    Cela peut avoir comme ne pas avoir une incidence, je joue la prudence et préfère encore un TE qu'une gestation.
    Et si le poulinage se passe mal

    J'aurai plutôt le raisonnement inverse :
    Gwada, si vous avez acheté une jument de qualité, elle n'aura pas de mal à commencer à 5 ans quite à démarrer sur quelques tours de 5 ans B. Si elle n'y arrive pas, c'est qu'elle est soit très tardive, soit manque de qualité, ça voudra dire que vous avez manqué votre achat ; au moins, vous serez fixé.
    Pour ce qui est du poulinage, si vous êtes tôt en saison et sevrez juste à 6 mois (sept, octobre), cela vous laisse l'hiver pour la mettre sur un tour de 5 ans B, c'est le job d'un pro.
    Pour ce qui est des risques au poulinage, la réponse est dans la question puisque votre jument est destinée à la repro de toute façon.
    Si vous voulez faire saillir, il faut faire vite !

    aller en haut de la page Les chevaux sont comme on les fait.

  • Avatar de TWISTERS TWISTERS membre

    vendredi 22 avril 2011 à 10h00

    Selon la judicieuse nomenclature de l'ANSF pour évaluer sportivement une souche pour un étalon SF , valable également pour tout équidé donne quand même dans le cas que j'ai évoqué avec la mère qui n'a pas tourné , sa propre mère qui a été testée à 4 ans avec un indice sportif inférieur au fatidique ISO de 120 , donne avec l'ensemble des collatéraux un résultat qualitatif de cette branche souche de : 6 sur 10 .
    Cette estimation est un bon outil pour également ce faire une idée avant un achat , parmi d'autres .
    Tout dépend d'abord des moyens et des objectifs visés comme de la discipline choisie .

    aller en haut de la page


Répondre

Pour participer à cette discussion, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement !