S'identifier

mot de passe oublié

(*) Champ requis

s'inscrire

publicité

En ligne

Aucun autre membre.

publicité

Annoncez sur equivista.fr

publicité

Communiquer Forums Elevage Elevage de chevaux argus des jeunes […]

argus des jeunes chevaux qui peut m'aider ?

flux RSS de la discussion"

sujet posté par chal dimanche 09 mai 2010 à 12h58

Partagez cet article sur Delicious Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Twitter

Eleveur amateur, j'achète également régulièrement des jeunes chevaux.
Un mystère est quand même toujours présent : pourquoi les jeunes chevaux (entre 3 et 6 ans révolus) passent du simple au triple du prix à qualité et papiers équivalents ?
Pouvez vous me proposer un "argus" du jeunes cheval ? (à titre personnel, ça va de soi !)

dernière réponse

  • Avatar de golgoth13 golgoth13 membre

    dimanche 09 janvier 2011 à 20h54

    Pour faire du zéro régulièrement en 5 ans A, faut déjà un bon cheval, donc un cheval qui fait bien les 5 ans ça vaut de l'argent en tout cas pas 15 k€

    aller en haut de la page www.harasdumille.com

  • Avatar de TWISTERS TWISTERS membre

    lundi 10 janvier 2011 à 11h36

    gwada : d'accord, merci bcp.....
    donc sans avoir le potentiel pour faire plus, une jument se vendra plus ou moins le même prix qu'elle soit vendue à 4 ou 5ans? même si l'éleveur a engagé les frais pour la saison des 5ans? ds ce cas, en effet, l'éleveur n'a pas vraiment d'intérêt à valoriser au delà de 4ans si le cheval n'est pas extra.......

    Dans la même optique , il n'est pas rare de voir une production issue de juments testées en 4 ans mais décrites comme étant très qualiteuses , hors tout le monde sait qu'en quatre ans rien n'est encore significatif . Les grand noms du monde du cheval de sport estiment que c'est à partir de six ans que la qualité sportive est représentative en compétition toutefois des personnes compétentes et bien connues sont parfois en mesure de repérer un très bon élément plus jeune , d'ou la nécessité il me semble de valoriser impérativement en sélectionnant la jumenterie en amont .

    aller en haut de la page

  • Avatar de nellynicolas nellynicolas membre

    lundi 10 janvier 2011 à 11h37

    golgoth13, le 09 janvier 11 à 20h54
    Pour faire du zéro régulièrement en 5 ans A, faut déjà un bon cheval, donc un cheval qui fait bien les 5 ans ça vaut de l'argent en tout cas pas 15 k€


    Du zéro régulier ça veut dire qu'il est dans les meilleurs chevaux de sa génération, donc oui le prix est différents pour l'éleveur.
    A l'heure du marasme actuelle je ne suis pas sur que les acheteurs pour les chevaux moyens faisant bien leur tour avec soit quelques 4 pts soit quelques autres difficultés de dépassement de temps .... se vendent plus de 20 000.
    Je connais d'ailleurs un quidam qui entre tout à fait dans ses critères, je l'ai vu sauté en liberté, et sa proprio à baisser son prix aujourd'hui à 8000 euros, et ce pour un cheval qui sera exactement de le type de chevaux pour épreuve à 1.25.
    C'est bien triste mais malheureusement la réalité de la plupart des éleveurs au carnet commerciale par forcément trés remplis (car ça compte aussi).

    aller en haut de la page

  • Avatar de nellynicolas nellynicolas membre

    lundi 10 janvier 2011 à 11h44

    gwada, le 09 janvier 11 à 20h52
    d'accord, merci bcp.....
    donc sans avoir le potentiel pour faire plus, une jument se vendra plus ou moins le même prix qu'elle soit vendue à 4 ou 5ans? même si l'éleveur a engagé les frais pour la saison des 5ans? ds ce cas, en effet, l'éleveur n'a pas vraiment d'intérêt à valoriser au delà de 4ans si le cheval n'est pas extra.......




    autre question: un cheval n'ayant jamais fait de concours mais qui se révèle plutot pas mal à 6, peut-il intégrer les CC comme ça?


    Pour la première partie, perso j'exploiterais plus sur les 5 ans sans faire les 4 que de faire les 4 ans pour vendre. Le marché des 4 ans n'est pas florissant, et souvent les clients attendent de voire sur 5 ans pour investir avec un prix pour cette catégorie quasi similaire. Si le cheval à les moyens de faire les épreuves 5 ans même B je ne ferait faire que quelques parcours formateurs (3 ou 4 ) en 4 ans et exploitation à 5. Je pense que financièrement c'est plus rentable.

    Pour la question, oui un cheval s'il a les moyens peut intégrer le circuit des 6 ans sous conditions de n'avoir participer à certaine épreuve hors élevage. Dans le cas d'aucun concours, pas de problème si il est prêt, car les 6 ans surtout les A sont assez technique.

    aller en haut de la page

  • Avatar de gwada gwada membre

    mardi 19 avril 2011 à 18h04

    bonjour,
    je reviens sur ce sujet, concernant une jument de qualité et papier correct mais jeune, trois ans, donc pas testée montée, auriez vous une fourchette de prix?

    merci à vous

    aller en haut de la page

  • Avatar de nellynicolas nellynicolas membre

    mardi 19 avril 2011 à 19h36

    Il faut plus d'info pour ce genre de réponse et même une photo de modèle et vidéo pour les allures.

    aller en haut de la page

  • Avatar de gwada gwada membre

    mercredi 20 avril 2011 à 06h06

    nellynicolas, le 19 avril 11 à 19h36
    Il faut plus d'info pour ce genre de réponse et même une photo de modèle et vidéo pour les allures.


    oui oui, je sais bien et suis totalement d'accord.......
    en fait, c'était plutot pour avoir une réponse approximative...
    un peu ds la même optique que mes questions précédentes...
    ce n'est pas pour une jument précise, mais prenons l'exemple de cette jument imaginée plus haut, 4ans ayant fait les CC plutot bien, origines sympas, souche pas mal, modèle correct, vendue fin d'année 4ans ou début d'année 5ans entre 15000 et 20000euros, si elle avait été vendue à 3ans, débourrée, testée au saut en liberté, plutot bien, mais sans avoir vu un seul terrain de concours (normal vu l'age)combien aurait-elle pu être vendue?

    en gros c'est pour savoir si la différence de prix est assez importante pour que ce soit plus raisonnable et "rentable" d'acheter à 3ans ou si la différence est assez minime pour que ce soit mieux et plus sécurisant d'attendre qq concours et les 4 ou 5ans pour acheter, avec les frais de valorisation sur 1 ou 2 ans en moins....

    vous arrivez à me comprendre? car suis pas sure que ce soit clair....
    en gros, j'aimerais une fourchette de prix pour une 3ans tout juste débourrée, mais qui aura ensuite les capacités de bien figurer en CC4ans et/ou CC5ansA.... avec bonnes origines, souche sympa, allures normales, modèle sympa, bref, bonne et belle jument sans être non plus exceptionnelle ni inaccessible....

    merci à vous.... (modifié par gwada, le 20 avril 11 à 06:11:23)

    aller en haut de la page

  • Avatar de richlem richlem membre

    mercredi 20 avril 2011 à 08h45

    3 exemples perso de jument achetée à 3 ans :

    1 verdi souche moyenne correcte à 4 ans et double SF au CIR à 5 ans achetée 7500€ moyen 1m20-25
    1 Calvaro souche moyenne top à 4ans et gros moyen (mini 1m35) achetée 5500€
    1 Quick star super souche achetée 10000€ débute les 4 ans à priori gros moyen aussi mais un peu compliqué.

    Acheté à 3 ans ou à 4-5 ans ? les 2 comportent leur propre difficulté :
    A 3 ans on n'est pas sur de la croissance, on est pas sur des moyens et on est pas sur du caractère. Par contre on peut être sur qu'il n'a pas était mal préparé.
    A 4-5 ans on va être plus sur des moyen, de la morphologie et du caractère. Par contre, il faut être sur qu'il a été bien préparé et utilisable par un amateur. Le fait d'être qualifié ou de bien tourner en CC n'est pas une garantie car les cavalier pro jeunes chevaux sont très habile ...

    aller en haut de la page

  • Avatar de JARSAY JARSAY membre

    mercredi 20 avril 2011 à 08h58

    Richlem, les prix d'achat que vous annoncez sont représentatifs d'une grande braderie pas d'un prix de marché.
    En tant qu'éleveur nous en avons plus que marre de voir circuler des prix pareils qui, encore une fois, ne sont représentatifs de rien du tout. Mais vous avez raison d'en profitez ! cependant avec 15 % de juments en moins à la repro l'année dernière, 15 à 20 % en moins cette année et ce dans toute l'Europe et idem l'année prochaine, vous viendrez pleurer les chevaux chez les éleveurs dans 2 ou 3 ans quand il n'y aura plus de bidouilloux pour produire des chevaux sans pouvor les assumer derrière et ainsi casser le marché.
    Vous payerez ainsi enfin la qualité le prix que cela vaut. Car économiquement qq soit la production il y a un coût de revient.
    Les mauvais chevaux seront toujours bradés mais les autres.....
    A bon entendeur, mais par pitié arrêté de faire circuler des inepties !

    aller en haut de la page JARSAY

  • Avatar de schascha schascha membre

    mercredi 20 avril 2011 à 09h35

    Je ne sais pas si ce sont des inepties !! Il faut arreter de se voiler la face ... Certains "equivistiens" rale, peste, sur les prix de ventes trop bas des jeunes chevaux et pourtant ... Ils se precipitent a certaines ventes pour en "profiter" pour trouver "la bonne occasion" et qui n'hesite pas une de retour annonce le mm cheval 3 fois plus cher !!! Ce n'est pas le cas de tous, mais il faudrait peut etre arreter cette hypocrisie, affirmer " je prefere garder que brader " et en mm temps " acheter a prix
    brader" !
    Les bons chevaux se vendront toujours , mais que veux dire " bon " !!! Different suivant tel ou tel acheteur. Et mm 4 zns, on ne peut savoir exactement si le cheval saura enchaine un parcours de 135 a 6 ans. On sait maintenant que 2 cheval de 4 ans qui saute 30 cm au dessus de 1m, ne le fera peut etre plus sur 120.
    J'avoue que si a 3 ans ma premiere pouliche, bien nee, ne se debrouille pas comme esperer au saut en liberte, j'attend 4 ans en prairie .. Un peu de travail plus tard, si elle ne montre pas du coeur a l'ouvrage pr 130 min, elle partira bon marche, et fera surement le bonheur de qqun qui n'a pas la pretention d'etre le / la meilleur cavalier avec des objectifs completement a cote de ses capacites equestres.
    Jarsay, on ne peut pas reprocher a certains de vendre a bas prix pour essayer de s'en sortir .... Aussi non il ne faut pas acheter "Dacia" ou les modeles de Renault/Peugeot bas de gammes bon marche qui permettent aux grandes marques de continuer a exister.

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de richlem richlem membre

    mercredi 20 avril 2011 à 10h52

    Jarsay, J'aurais pu allonger la liste et ce sur une vingtaine d'année. Il y a tjs eu de bon chevaux a de bon tarif pour qui prend le temps de chercher.
    De plus, ce n'est pas moi qui fait les prix.

    Je vous accorde que la Calvaro était surement en dessous de son prix de revient, mais 1ere pouliche d'une brave jument aux origines modestes et sautant sans plus à 3 ans en liberté, je ne suis pas sur (et même sur du contraire) qu'elle aurait été vendue 10000€. On a eu de la chance et peut être un bon coup d'oeil :-)
    Quand aux autres 7500€ pour une verdi et 10000€ pour l'autre j'appelle pas cela brader !!!!!
    Après si vous avez la chance de vendre tous vos produits > 10000€ et bien tant mieux pour vous. (modifié par richlem, le 20 avril 11 à 11:03:17)

    aller en haut de la page

  • Avatar de schascha schascha membre

    mercredi 20 avril 2011 à 11h50

    schascha, le 20 avril 11 à 09h35
    Je ne sais pas si ce sont des inepties !! Il faut arreter de se voiler la face ... Certains "equivistiens" ralent, pestent, sur les prix de ventes trop bas des jeunes chevaux et pourtant ... Ils se precipitent a certaines ventes pour en "profiter" pour trouver "la bonne occasion" et qui n'hesite pas une fois de retour d'annoncer le mm cheval 3 fois plus cher !!! Ce n'est pas le cas de tous, mais il faudrait peut etre arreter cette hypocrisie, affirmer " je prefere garder que brader " et en mm temps " acheter a prix
    brader" !
    Les bons chevaux se vendront toujours , mais que veux dire " bon " !!! Different suivant tel ou tel acheteur. Et mm a 4 ans, on ne peut savoir exactement si le cheval saura enchaine un parcours de 135 a 6 ans. On sait maintenant que 1 cheval de 4 ans qui saute 30 cm au dessus de 1m, ne le fera peut etre plus sur 120.
    J'avoue que si a 3 ans ma premiere pouliche, bien nee, ne se debrouille pas comme esperer au saut en liberte, j'attend 4 ans en prairie .. Un peu de travail plus tard, si elle ne montre pas du coeur a l'ouvrage pr 130 min, elle partira bon marche, et fera surement le bonheur de qqun qui n'a pas la pretention d'etre le / la meilleur cavalier avec des objectifs completement a cote de ses capacites equestres.
    Jarsay, on ne peut pas reprocher a certains de vendre a bas prix pour essayer de s'en sortir .... Aussi non il ne faut pas acheter "Dacia" ou les modeles de Renault/Peugeot bas de gammes bon marche qui permettent aux grandes marques de continuer a exister.


    Juste pour corriger qq fautes d'ortho :-/ (modifié par schascha, le 20 avril 11 à 11:51:40)

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de boze boze membre

    mercredi 20 avril 2011 à 12h18

    Jarsay, les prix donnés par Richlem relatent des transactions réelles, on ne peut pas ne pas en tenir compte.
    Le fait est que ces jeunes chevaux de 4, 5 ans peu expérimentés avec un père correct et une souche ordinaire entre 7000 et 10000 € constitue le gros de l'offre du marché (issus de jument de concours amateur en général), donc les prix sur ce segment de marché ont tendance à rester bas et je souhaite mais je doute que la baisse du ombre de juments saillies fasse beaucoup bouger ce créneau.
    Ensuite, quand on passe au cran supérieur, c'est à dire des chevaux encore à l'aise en 6 ans A, il me semble que les prix grimpent et que l'éleveur qui ne se ruine pas en valorisation peut tirer son épinge du jeu.
    De manière générale, dans la construction du prix d'un cheval de concours, la part de la valorisation est nettement supérieure à celle de la production, d'où la nécéssité pour l'éleveur d'apporter une différenciation dans son produit (haute valeur génétique, couleur) pour ne pas se retrouver avec le produit "standard" dont le prix est nécéssairement bas !

    aller en haut de la page Les chevaux sont comme on les fait.

  • Avatar de schascha schascha membre

    mercredi 20 avril 2011 à 12h33

    l'éleveur qui ne se ruine pas en valorisation peut tirer son épinge du jeu.

    Ca doit être rare ... de ne pas se ruiner et de tirer son épingle du jeu :-(

    Par contre, je crois que les personnes qui se sont proclamés " éleveurs" il y a de cela 5/6 ans suite à l'envolée des prix de vente des poulains " bon croisement papiers" vont arrêter petit à petit car il est bien prouvé à ce jour, que une champion du monde qui saillit une jument avec un père champion du monde, ne fait pas un champion du monde ...
    Ces "nouveaux éleveurs" n'ont donc plus raison d'être étant donné que leurs poulains ne se vendent plus aussi facilement et vu le coût de la valorisation, il y a intérêt de ne pas se tromper pour ne pas perdre sa "culotte"

    aller en haut de la page www.transportchevaux.com / Transport personnalisé en Europe www.elevagedes7chenes.be / Petit elevage CSO

  • Avatar de gwada gwada membre

    mercredi 20 avril 2011 à 14h24

    merci à vous de ces échanges intéressants.....

    en effet, une pouliche achetée à 3ans, bon, qd même bien préparée et facile d'utilisation, mais on ne sait pas ce qu'elle donnera vraiment en concours..... donc je pense que la jument ne doit pas être aussi chère qu'une 4 ou 5 ans déjà sortie en CC, ayant fait les finales et ayant bien fait son job....
    maintenant, si on n'a pas des moyens de fou pour l'achat, est-ce que la différence est assez importante pour que ce soit mieux d'acheter à 3ans, ou bien, si c'est par exemple juste 2000/3000 euros de moins seulement, à ce moment, mieux vaut surement mettre de coté un peu plus et acheter directement une 4/5ans.....
    donc, je sais bien qu'il y a des "bonnes affaires" à faire partout, des chevaux de qualité bradés, etc..... mais pour avoir une idée générale, pourriez vous me donner votre avis plus précis?

    aller en haut de la page

  • Avatar de JARSAY JARSAY membre

    mercredi 20 avril 2011 à 14h31

    Bon, comme d'hab' c'est du grand n'importe quoi ! Mais surtout il n'y a pire sourd que ceux qui ne veulent pas entendre. Mais c'est vrai qu'à côté de cela nombres d'éleveurs professionnels ont arrêté d'intervenir sur le site car vous savez tous tellement de chose que finalement notre expérience ne sert vraiment à rien.
    Richlem, heureusement que je vends mes produits plus d'un certain prix car sinon je ne serais plus éleveur et ce à titre principal sans avoir une autre profession à côté.
    Si 3/4 des gens pensent que l'on peut tout avoir pour rien, j'ai la chance d'avoir une clientèle qui sait reconnaître un bon rapport qualité/prix. C'est tellement vrai que même si mes chevaux sont chers au regard des tarifs que vous annoncez les gens reviennent et en rachètent...
    Si cela fait 20 ans que vous pouvez achetez des chevaux à ce prix c'est que cela fait 20 ans que tout le monde et n'importe qui s'improvise éleveur et pense élever le futur champion du monde. Mais cette tendance est entrain de s'inverser dieux merci.
    Quant aux ventes, je suis la première à en profiter oui et je le revendique. Si des gens sont prêts à se faire harakiri pour se débarasser de leur produit je ne vois pas pourquoi je n'en profiterais pas. Mais je ne prétend pas que la bonne affaire que je fais représente un prix de marché.
    D'ailleurs cette référence à un prix de marché est débile parce qu'il n'y a ni marché ni cotation, tout dépend de votre réseau et de votre clientèle. J'ai très bien vendu des chevaux de copains, qu'ils n'arrivaient pas à vendre une misère chez eux.
    Perso, ce type de discussion ne m'impacte pas, mais si un regard pro sur le sujet peut vous intéresser je pense qu'il y a encore 1 à 2 ans de "bonnes affaires" à faire mais qu'après les choses vont se corser pour les marchands de tapis !

    aller en haut de la page JARSAY

  • Avatar de richlem richlem membre

    mercredi 20 avril 2011 à 16h08

    Jarsay, si vous profitez vous même des "bonnes affaires" et bien ne critiquez pas les autres.
    On achète un bien au prix où il est, je vais pas dire à un éleveur vous vendez 5000e et bien je vous en offre 10000€ par contre, si un éleveur me propose un produit 15000e, si j'estime qu'il les vaut et bien j'y mets ce prix, c'est aussi simple que cela.
    Après qu'en au fait que les prix des poulains vont remonter et bien peut être, mais il faudra aussi que le prix des produits finis suivent le même chemin. Car quand on a une jument qualifée à 5 ans, bien dressée et jolie et que l'on peine à la vendre 15000€ faut pas l'avoir achetée 10000€ par ce que sinon on perd de l'argent comme les éleveurs. (modifié par richlem, le 20 avril 11 à 16:09:10)

    aller en haut de la page

  • Avatar de nellynicolas nellynicolas membre

    mercredi 20 avril 2011 à 16h24

    gwada, le 20 avril 11 à 14h24
    merci à vous de ces échanges intéressants.....

    en effet, une pouliche achetée à 3ans, bon, qd même bien préparée et facile d'utilisation, mais on ne sait pas ce qu'elle donnera vraiment en concours..... donc je pense que la jument ne doit pas être aussi chère qu'une 4 ou 5 ans déjà sortie en CC, ayant fait les finales et ayant bien fait son job....
    maintenant, si on n'a pas des moyens de fou pour l'achat, est-ce que la différence est assez importante pour que ce soit mieux d'acheter à 3ans, ou bien, si c'est par exemple juste 2000/3000 euros de moins seulement, à ce moment, mieux vaut surement mettre de coté un peu plus et acheter directement une 4/5ans.....
    donc, je sais bien qu'il y a des "bonnes affaires" à faire partout, des chevaux de qualité bradés, etc..... mais pour avoir une idée générale, pourriez vous me donner votre avis plus précis?


    Sur un 3 ans, c'est amoindri que foal, mais on vends toujours un peu de rêve. Si il saute extra au dessus des barres, bon équilibre bonne loco ... et morpho, il peut valoir plus cher qu'à 4 ou 5 ans s'il s'avère qu'il est moyen sous la selle.
    Après il y a le facteur cavalier.
    Si vous avez l'oeil, je pense que ça vaut le coup d'acheter à 3 ans. Si vous voulez jouer la sécurité acheter à 5 et même 6 ans. Mais un bon cheval qui enchaîne les 6 ans, ça vaut de l'argent, alors que si vous aviez prix "le risque" à 3 ans ou foal, vous auriez gagné de l'argent sur le cheval.

    Pour vos échanges je rejoint Jarsay sur le fait que dans les années à venir, les produits n'auront plus la même valeur, du fait de l'arrêt de beaucoup d'éleveur.
    La crise est bien là quand même parce 7500 € pour un 5 ans, ça me ferait mal. Mais il est aussi vrai qu'il faut savoir perdre de l'argent pour en gagner quelque fois.

    Pour la différence entre un 3 ans et un 5 ans qui fait son job comme il faut ; pour mes chevaux (encore jeune), la différence sera plus que 2 ou 3 mille euros, sauf s'il entre dans la catégorie chevaux moyen, mais à moi de savoir faire le bon choix sur lesquels exploiter. (modifié par nellynicolas, le 20 avril 11 à 16:27:04)

    aller en haut de la page

  • Avatar de nellynicolas nellynicolas membre

    mercredi 20 avril 2011 à 16h28

    richlem, le 20 avril 11 à 16h08


    Dans ce cas pourquoi ne pas travailler avec l'éleveur et partager les risques de gains comme de perte, ça minimise pour les deux. C'est une idée comme ça.

    aller en haut de la page

  • Avatar de nellynicolas nellynicolas membre

    mercredi 20 avril 2011 à 16h30

    richlem, le 20 avril 11 à 16h08
    Car quand on a une jument qualifée à 5 ans, bien dressée et jolie et que l'on peine à la vendre 15000€ faut pas l'avoir achetée 10000€ par ce que sinon on perd de l'argent comme les éleveurs.


    J'ai buggé, c'était pour cette phrase Richlem, mais je pense que vous aviez compris. ;)

    aller en haut de la page


Répondre

Pour participer à cette discussion, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement !